Business - L'ASP modifie ses règles

Le problème du droit d'auteur

- @oceansurfreport -

Nous vous parlions la semaine dernière des changements pour le photographe sur le WCT (voir article). Cette semaine, l’association des professionnels du surf a modifié quelques éléments du contrat qui liait le photographe à l'ASP, ce qui signifie une «victoire» pour les photographes qui ont réagi contre les nouvelles règles.

C'est le photographe australien, Peter "Joli" Wilson, qui avait dénoncé cette polémique en accordant une interview au portail Swellnet. La plainte de "Joli" est devenue presque virale, ce qui a incité l'ASP à changer les règles.

Désormais, les auteurs auront le droit à leur copyright sur leurs vidéos, photos et sons pris durant l’évènement. Cependant ils n’auront pas le droit de vendre les contenus à but commercial sans l’autorisation écrite de l’ASP. Un panneau situé à l’entrée du site de la compétition interdit à quiconque de vendre ce qu’il aura produit sur le site. Les réactions divergent chez les photographes : certains ont signé le document ASP et shootent depuis le site tandis que d’autres campent sur leurs positions et préfèrent exercer leur travail depuis la plage considérée comme étant un espace public. Le scandale ne fait que commencer en ce début de saison.

De plus, les lives des compétitions qui pouvaient, l'année dernière, être utilisées sur tous les sites sont désormais bloquées et ne sont lisibles que sur le site web et le compte YouTube de l’ASP.

Affaire à suivre...

Mots clés : asp, photo, copyright, regles, photographes | Ce contenu a été lu 2918 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 10/03/2022
"Ce film retrace un an de free surf autour du globe, copains, tubes, conneries, boites et délires déjantés."
Waterman | Le 29/11/2021
De La Torche à la complète champignons, le surfeur pro revient sur ses favoris de la région.