Contests - Adriano De Souza remporte le Rip Curl Pro Portugal 2011

Le Brésilien succède à Kelly Slater en s'imposant face au Floridien en finale

- @oceansurfreport -

RIP CURL PRO PORTUGAL

Championnat du Monde de Surf Professionnel ASP

Peniche - Portugal

07 au 18 octobre 2010

 

On peut le dire sans hésitation : le Rip Curl Pro Portugal 2011 restera dans les annales du World Tour ASP !

 

Après 63 heures de compétition ininterrompues, 51 séries lancées et plus d'un millier de tubes scorés, le Rip Curl Pro Portugal s'est achevé ce mardi par la victoire amplement méritée du Brésilien de 24 ans, Adriano de Souza face au champion du monde et détenteur du titre Kelly Slater, au terme d'une ultime série certes moins riche en vagues que lors des heats précédents, mais tout aussi haletante. Grâce à ce succès à Péniche, Adriano est ce soir 3ème au classement mondial.

 

Le jeune surfeur de Sao Paulodéjà victorieux au mois de Mai à Rio, a de nouveau fait parler sa vitesse et son agilité pour s'emparer aujourd'hui à Supertubos de son deuxième titre en 2011. Grâce à sa forte détermination, son esprit de compétiteur inégalé (il n'y a qu'à voir le nombre de fois qu'Adriano a exulté à sa sortie du tube), ses excellents placements ou encore ses positions "aérodynamiques" dans les barrels, il a successivement éliminé Travis Logie, Michel Bourez puis Bede Durbidge pour se hisser en finale et affronter le King. Puis, dans le face-à-face ultime contre Kelly, il a dominé son sujet quasiment de bout en bout.

 

Ce qu'il faut retenir de cette finale

Profitant d'une erreur de priorité du Floridien quelques minutes après le coup de trompe, Adriano ouvre son compteur avec une vague à 9 points (la meilleure note de la finale). Le champion du monde cherche à répliquer, mais les séries sont moins fréquentes et se font attendre. Il trouve finalement une très bonne gauche, s'élance, se fait enfermer et ressort : la note tombe, c'est un 6.83 points. Quelques instants après, le Brésilien a déjà repris le commandement des opérations. Kelly Slater, dans un dernier sursaut d'orgueil, se jette dans un dernier barrel en backside et sort par la petite porte. A ce moment de la série, il a besoin d'un 8.85 points. Ce ne sera pas pour cette fois, Adriano peut "claimer" et ses supporters exploser, la victoire est "brésilienne" en 2011 !

 

 

Les mots du vainqueur

Adriano De Souza : "Kelly est mon héros depuis que j'ai jamais entendu parler de surf. C'est une légende vivante et être en compétition contre lui à ce niveau est plus qu'un rêve. Il m'a poussé, plus que tout autre surfeur et je lui dois beaucoup. Nous avons vécu des heures incroyables ici, les conditions étaient tellement parfaites. Merci à Rip Curl de nous faire venir ici et merci à tous les Portugais qui m'ont soutenu tout au long de ces 3 jours de compétition."

 

Cette victoire propulse De Souza de la 6ème à la 3ème du classement mondial ASP et le maintient en lice pour le titre de champion du monde 2011, à deux épreuves de la fin de la saison.

 

Adriano De Souza :"Je n'ai pas été aussi constant que j'aurais voulu l'être cette saison, mais j'ai obtenu les deux plus grands résultats de ma carrière, ici et au Brésil", De Souza dit. "C'est vraiment très spécial de gagner dans ce genre de conditions. Je ne pense pas au titre mondial, je veux juste terminer l'année avec de bons résultats."

 

 

Les paroles de Kelly

Kelly Slater : C'était une compétition vraiment incroyable. Nous avons eu tellement de bombes pendant trois jours d'affilée que je suis incapable de me rappeler des meilleures vagues. C'était tellement extraordinaire. Malheureusement, nous n'avons eu qu'une seule bonne série en finale et j'ai fait cette erreur qui a profité à Adriano. C'est évidemment un bon résultat pour moi et ça complique les choses pour mes adversaires. J'espère que nous aurons de bonnes conditions à San Francisco."

 

 

Quelques mots sur les autres principaux acteurs de cette journée

Taj Burrow s'est particulièrement illustré durant cette dernière journée à Péniche. Victorieux dans le Round 4 face à Julian Wilson et Damien Hobgood, il est venu à bout de la jeune recrue australienne du WCT 2011 en quart de finale, avant de se faire sortir par Slater en demi. Mais ce ne fut pas sans peine pour le décuple champion du monde. Les deux habitués du WCT se sont disputés la première place jusqu'à 2 minutes de la fin, au moment où le King s'est vu attribué un perfect 10 pour un tube d'anthologie sur "Super Pipe", scellant ainsi définitivement sa victoire.

Taj Burrow :"Qu'est-ce-que vous pouvez dire après cela? C'est de nouveau une de ces situations où nous étions tous les deux à la recherche des meilleures vagues. J'ai cassé ma planche et je ramais pour la récupérer sur la plage lorsqu'il est parti sur cette gauche, la première à gauche de la série d'ailleurs, et je me suis tout de suite dit qu'il allait avoir un 10. Je suis encore un peu sonné. On a eu en tout cas des conditions exceptionnelles ici. Parmi les meilleures vagues que j'ai surfé dans ma vie."

 

Bede Durbidge, moins médiatisé mais tout aussi puissant dans les barrels que son compatriote Taj Burrow, a également réalisé une très belle opération sur ce Rip Curl Pro Portugal : même s'il a dû s'incliner en demi-finale face à De Souza (alors qu'il avait précédemment battu John John Florence puis Parko), l'Australien prend la 3ème place sur cette compétition, soit son meilleur résultat de la saison 2011, mais surtout remonte de la 18ème à la 15ème place du classement mondial ASP. Une place dans le Top 10 semble désormais possible pour lui d'ici la fin de la "Triple Crown" à Hawaii.

Bede Burbidge :"J'ai réalisé un très beau parcours ici, donc je ne peux pas être déçu d'avoir perdu. Nous avons eu des vagues incroyables tout au long de l'événement et je n'avais tout simplement pas le rythme dans ma demi-finale. C'est un super résultat pour moi et j'espère que je l'année se terminera bien pour moi. "

 

Le grand perdant de cette journée est incontestablement le n°2 mondial Owen Wright : en l'espace d'une semaine, l'Australien a échoué deux fois avant même d'atteindre les phases finales. Sur le Quiksilver Pro France, il avait terminé dernier de sa série au Round 5 face à Taj Burrow et Damien Hogbood. A Peniche, c'est l'Hawaiien John John Florence qui l'a sorti au Round 3, malgré son excellent total de 16.96 points.

Owen Wright : "Quand j'ai vu que John John avançait dans le tableau des série, je me suis dit qu'il y avait de grandes choses que je le rencontre rapidement. Il est évidemment très dangereux dans ces conditions car elles ressemblent à celles de Pipeline. Cela dit, je pense avoir réalisé une bonne performance dans cette série, ça n'a pas été suffisant mais je peux garder la tête haute."

 

Cette éviction prématurée du Rip Curl Pro Portugal n'est pas de bon augure pour Owen : certes il reste dans la course pour le titre de champion du monde 2011, mais l'écart continue de se creuser avec Kelly Slater et on voit difficilement comment il pourrait revenir désormais. Cependant, le jeune Australien veut rester positif dans son approche de la fin de la saison.

Owen Wright : "Je vais rentrer à la maison pour me ressourcer avant San Francisco. Il me reste encore deux épreuves pour le faire et je veux vraiment finir ma bonne année."

 

 

Les surfeurs de l'élite ont désormais rendez-vous à San Francisco pour le Rip Curl Pro Searchdu 1er au 12 novembre.

 

Retrouvez les photos, les vidéos et les résultats sur : http://live.ripcurl.com/index.php?portugal2011

 

 

RIP CURL PRO PORTUGAL REMAINING FINAL RESULTS:

1 ? Adriano de Souza (BRA) 15.67

2 ? Kelly Slater (USA) 14.73

 

RIP CURL PRO PORTUGAL REMAINING SEMIFINAL RESULTS:

SF 1: Kelly Slater (USA) 19.50 def. Taj Burrow (AUS) 16.87

SF 2: Adriano de Souza (BRA) 13.83 def. Bede Durbidge (AUS) 12.03

 

RIP CURL PRO PORTUGAL REMAINING QUARTERFINAL RESULTS:

QF 1: Taj Burrow (AUS) 17.94 def. Julian Wilson (AUS) 17.50

QF 2: Kelly Slater (USA) 18.70 def. Heitor Alves (BRA) 7.67

QF 3: Adriano de Souza (BRA) 17.60 def. Michel Bourez (PYF) 17.53

QF 4: Bede Durbidge (AUS) 17.10 def. Joel Parkinson (AUS) 16.60

 

RIP CURL PRO PORTUGAL REMAINING HEAT 5 RESULTS:

Heat 1: Julian Wilson (AUS) 6.83 def. Chris Davidson (AUS) 3.50

Heat 2: Heitor Alves (BRA) 15.40 def. Damien Hobgood (USA) 13.74

Heat 3: Michel Bourez (PYF) 18.93 def. Fredrick Patacchia (HAW) 17.96

Heat 4: Bede Durbidge (AUS) 17.44 def. John John Florence (HAW) 17.06

 

RIP CURL PRO PORTUGAL REMAINING ROUND 4 RESULTS:

Heat 1: Taj Burrow (AUS) 17.13, Julian Wilson (AUS) 15.70, Damien Hobgood (USA) 14.10

Heat 2: Kelly Slater (USA) 19.30, Heitor Alves (BRA) 17.20, Chris Davidson (AUS) 13.40

Heat 3: Adriano de Souza (BRA) 15.30, Fredrick Patacchia (HAW) 14.64, Bede Durbidge (AUS) 11.67

Heat 4: Joel Parkinson (AUS) 18.00, John John Florence (HAW) 17.84, Michel Bourez (PYF) 16.10

 

RIP CURL PRO PORTUGAL REMAINING ROUND 3 RESULTS:

Heat 9: Adriano de Souza (BRA) 11.60 def. Travis Logie (ZAF) 8.10

Heat 10: Joel Parkinson (AUS) 13.56 def. Dusty Payne (HAW) 12.30

Heat 11: Michel Bourez (PYF) 16.27 def. Matt Wilkinson (AUS) 14.54

Heat 12: John John Florence (HAW) 17.33 def. Owen Wright (AUS) 16.96

 

ASP WORLD TITLE TOP 5 (after Rip Curl Pro Portugal)

1. Kelly Slater (USA) 58,150 pts

2. Owen Wright (AUS) 45,650 pts

3. Adriano de Souza (BRA) 42,450 pts

4. Joel Parkinson (AUS) 41,100 pts

5. Taj Burrow (AUS) 40,950 pts

 

Crédit Photos : ASP / Kirstin / Cestari

Mots clés : adriano, souza, remporte, rip, curl, pro, portugal, 2011 | Ce contenu a été lu 19842 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
WCT | Le 18/05/2017
JJF toujours numéro 1 mondial
WCT | Le 10/04/2016
De Souza et Florence OUT
WCT | Le 18/12/2015
Adriano de Souza champion du Monde 2015 !