Contests - BILLABONG PICO ALTO 2011

La deuxième épreuve du Big Wave World Tour a tenu toutes ses promesses

- @oceansurfreport -

Billabong est sur tous les fronts en ce moment : alors que les Trials ont débuté ce matin à Teahupoo pour déterminer les Wildcards du Billabong Pro Tahiti 2011, l'épreuve du Billabong Pico Alto, seconde étape du Big Wave World Tour 2011/2012, vient de s'achever hier au Pérou dans les meilleures conditions.

 

Pour rappel, le circuit du Big Wave World Tour, qui a a vu le jour en 2009, se compose de 5 prestigieuses compétitions qui se déroulent sur le continent américain (Nord, Central et Sud) et rassemblent les meilleurs big wave riders du monde. Le Tour 2011/2012 a débuté en Mai dernier avec le Quiksilver Ceremonial Punta de Lobos au Chili et s'achèvera en Avril prochain par le Peligroso Todos Santos au Mexique. Entre temps, les surfeurs de gros se seront affrontés sur 3 autres compétitions : le Billabong Pico Alto (désormais terminée depuis hier), le Nescott Reef Big Wave Classic dans l'Oregon (USA) et l'étape mythique californienne à Mavericks.

 

Ce jeudi 11 août, la vague de Pico Alto a fait parler d'elle et prouvé au monde entier qu'elle méritait sa place dans ce Big Wave World Tour. C'est en tout cas ce que pense Jamie Sterling, vainqueur du BWWT 2010, qui confirme que la vague péruvienne "a montré une nouvelle fois que c'est une vague de classe mondiale qui mérite d'être considérée comme l'une des meilleurs sur cette planète".

 

Après s'être fait désiré quelques jours, le swell tant attendu s'est finalement présenté hier, offrant la possibilité aux organisateurs de lancer la finale du Billabong Pico Alto. En début de journée, la hauteur des vagues avoisinait les 6 mètres sur le spot : l'excitation et l'adrénaline atteignaient enfin son apogée chez les "big wave riders" !

 

"Les conditions ont grossi de jour en jour, comme nous nous y attendions", a expliqué Gary Linden, l'organisateur du Big Wave World Tour (BWWT). "Et ce fut en réalité un peu plus gros que ce que nous avions pensé. Les conditions ont été excellentes toute la journée. Et quelle finale ! quatre vétérans et deux rookies, dont notre champion du monde Jamie Sterling. On ne pouvais pas rêver mieux".

 

Quelques minutes après le lancement de l'ultime série, l'océan a commencé à délivrer des séries proches des 8 mètres : le combat fut rude entre les 6 finalistes de nationalités différentes et c'est au terme d'une lutte acharnée avec l'Australien Ben Wilkinson que le vétéran de Mavericks, Peter Mel, a une nouvelle fois fait parler son expérience dans le surf de gros et s'est imposé à Pico Alto. "Pete était tellement impressionnant, c'est une grande joie de le voir gagner. sa victoire est méritée," a ajouté Linden.


Souriant et heureux, le héros du jour a pris la parole après la remise du trophée : "Mon mentor Richard Smith est venu au Pérou au début des années 80 et n'a pas cessé de me parler de cette vague. C'est pourquoi, depuis que j'ai entendu ses histoires, j'ai toujours voulu concourir à Pico Alto et aujourd'hui je me sens chanceux d'avoir gagné cette deuxième étape du Tour."

 

Le prochain rendez-vous du Big Wave World Tour est fixé en Novembre prochain aux Etats-Unis.

 

Résultat final du Billabong Pico Alto : 

 

1. Peter Mel (Californie)

2. Ben Wilkinson (Australie)

3. Felipe Cesarano (Brésil)

4. Joao de Macedo (Portugal)

5. Jamie Sterling (Hawaï)

6. Kodiak Semsch (Pérou)

 

Crédits Photos : Billabong / Cuneo

Mots clés : billabong, pico, alto, 2011 | Ce contenu a été lu 10471 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 30/10/2019
Direction l'Afrique du Sud pour Taj Burrow, Shaun Manners et Jaleesa Vincent.