Interview - Barney Miller, surfeur tétraplégique

Un vrai message d'espoir

- @oceansurfreport -

La semaine dernière XTreme Video officialisait la sortie de “You and Me, un superbe documentaire sur l’histoire de Barney Miller, proche de Mick Fanning et surfeur tétraplégique, qui a survécu à un accident de voiture il y a 17 ans. Après s’être vu annoncer qu’il ne respirerait plus jamais par lui-même ou ne pourrait plus jamais utiliser ses bras ou ses jambes, Barney a contredit tous les diagnostics médicaux grâce à sa ténacité, sa foi en lui et un travail acharné.

Nous avons pu poser quelques questions au héros de ce documentaire, Barney Miller :

Bonjour Barney, quel est le message du documentaire « You and Me » ?

Le message principal derrière You and Me est de montrer qu’on ne peut rien accomplir seul. Si l’on se fixe des objectifs, que l’on travaille dur, que l’on reste concentré et que l’on s’entoure des bonnes personnes, il n’y a aucun obstacle dans la vie qui ne peut être surmonté.

Combien de temps a duré le tournage ? Combien de personnes ont travaillé sur le projet ?

Le tournage a commencé il y a quatre ans et demi avec quelques étudiants de cinéma de New-York, dont Lorenzo DeCampos et Taylor Montemerano. C’était censé être un documentaire de 15 minutes sur mon traitement, mais l’histoire s’est étoffée. Après trois ans, 50 interviews et d’innombrables heures de séquences, nous avons décidé de montrer le projet à Mick Lawrence de Garage Entertainment grâce à l’intermédiaire de Taylor Steele. Mick s’est inclus au projet en tant que producteur et co-directeur, et Shaylee Gomes en tant que producteur. Cela a été formidable de travailler avec l’équipe de Mick.     

L’un de tes meilleurs amis n’est autre que Mick Fanning, qui a eu son lot de drames l’année dernière. Peux-tu nous dire comment vous vous êtes rencontrés et ce qui vous a rapprochés ?

Nous nous sommes rencontrés à J-Bay en 2005. J’étais là-bas pour l’event du World Tour et il est venu à moi pour se présenter. Il m’a demandé si je voulais le rejoindre dans la zone des athlètes pour avoir une meilleure vue. Nous avons fini par sortir ensemble ce soir-là et nous avons discuté de mon retour à l’eau. Il m’a dit qu’il en parlerait à Rip Curl et trouverais une solution. Même si j’avais très peur de me retrouver à l’eau, j’y étais désormais obligé puisqu’il s’était vraiment investi pour m’aider. Haha.

Au-delà de notre amour mutuel pour l’océan, je crois que le fait que nous ayons tous les deux vécu des tragédies nous a rapprochés. Il m’inspire beaucoup car il a un don pour canaliser ses émotions et les transformer en quelque chose de positif.

Quelle est ta plus grosse erreur, et qu’en as-tu retiré ? A l’inverse, quel est selon toi ton plus bel accomplissement ?

Ma plus grosse erreur est peut-être d’avoir malmené mon corps avec l’alcool et la malbouffe. Je suis aujourd’hui motivé pour faire de meilleurs choix, et mieux écouter mon corps. Quant à mon plus grand accomplissement, c’est que j’ai fait le jour de mon mariage l’année dernière. Je ne suis pas sûr que je devrais vous le raconter, il vous faudra voir le film jusqu’au bout. Haha.

Complète la phrase : le surf est…

Quelque chose qui ne se décrit pas, une guérison.

Est-ce que tu peux nous parler un peu plus du Barney Miller Charity Surf Classic, le contest de surf que tu organises ?

Le Barney Miller Charity Surf Classic a été créé en 1999 par un très bon ami, Joel 'Tubby' Bath, pour récolter des fonds suite à mon accident et depuis il s’est pérennisé pour que chaque année nous puissions aider quelqu’un qui a subi un accident et une blessure à la colonne vertébrale. GoPro est notre sponsor principal, dont les dons couvrent les frais du contest ce qui veut dire que 100% de la somme récoltée va directement à la personne en question.

J’essaye de motiver d’autres entreprises pour avoir le plus de soutien matériel. Cela fait du bien de pouvoir aider d’autres personnes. Cette année, la compétition aura lieu les 13 et 14 août prochains, avec une vente de charité le 12 au soir.

Un message pour le public français ?

Nous aimerions remercier toutes les personnes qui visionnent notre film. Ma femme Kate et moi sommes extrêmement heureux de pouvoir vous faire rentrer dans notre vie, vous montrer les hauts et les bas mais aussi de montrer tout ce qu’il est possible d’accomplir. On peut s’identifier quel que soit son âge, ou son origine. Nous espérons que vous apprécierez le film et qu’il en ressortira quelque chose.

Pour tout savoir sur ce docu inspirant, rendez-vous sur bit.ly/youandmesurf
Le film est disponible au téléchargement sur iTunes, Vimeo on demand, Google Play, Amazon Instant Video…

Mots clés : barney miller, tetraplegie, surf, heros, you and me | Ce contenu a été lu 4848 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 13/07/2016
La superbe histoire d'un surfeur tétraplégique
Culture - Musique | Le 28/09/2...
"Vous dites que je ne peux pas devenir surfeur pro ? Ok, regardez-moi."