WCT - La revanche de Mick Fanning

L'australien continue d'Ă©crire l'histoire

- @oceansurfreport -

L’année 2015 avait été mouvementée pour Mick Fanning : une victoire à Bell’s Beach et à Trestles et la chute de la première place du podium à Pipeline en décembre alors que son frère disparaissait. Mais aussi et surtout, la fameuse rencontre avec un requin en finale du J-Bay Open en juillet, qui avait fait le tour du monde. Après son lot de drames, de victoires, de déconvenues personnelles, le champion australien avait souhaité prendre du recul vis-à-vis du World Tour en 2016. On avait vu l’australien sur les premières épreuves australiennes puis sur le Fiji Pro. On l'attendait surtout au tournant avec le J-Bay Open.

Mick Fanning souhaitait réécrire l’histoire en Afrique du Sud, il l’a fait de la plus belle des manières. Samedi en début d'après-midi (heure française), il s’est imposé en finale contre John John Florence : « Cette victoire a un goût si particulier » a-t-il confirmé. « J’ai vraiment été très ému de revenir ici cette année. La demi-finale contre Julian était très particulière, c’était génial d’être en série avec lui. Je suis extrêmement heureux d’avoir construit de nouveaux souvenirs ici, je peux désormais passer à autre chose. »

La victoire de Fanning est sa 22ème sur le World Tour mais également sa quatrième à J-Bay. Il égale ainsi le record de Slater et passe de la 16ème place du classement à la 5ème : « C’est vraiment génial mais je ne me préoccupe pas de mes résultats cette année. Je veux juste surfer et profiter. Je serai là à Trestles mais ce sera surement mon dernier event de l’année. »

© WSL / Kirstin Scholtz

Mots clés : mick fanning, jeffreys bay, world tour | Ce contenu a été lu 4198 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 13/11/2019
"Ce jour-là à Pipeline, j'ai perdu. Mais j'ai réalisé que dans la vie, j'étais en train de gagner."
WCT | Le 25/09/2019
Il est des histoires que l'on aime raconter aux enfants. Et celle-ci en fait partie.
WCT | Le 11/09/2019
Retour sur le parcours du Franco-brésilien, qui avait éteint successivement Parko, Dean Morrison et Bobby Martinez !