Interview - Interview de Nelson Cloarec

Un jeune plein d'avenir

- @oceansurfreport -

C’est sans son frère que nous avons pu interviewer Nelson Cloarec, le jeune landais originaire de Bretagne. Ce passionné de surf forme un duo de choc avec son frère Tom, et tous deux parcourent le globe à la recherche des meilleures vagues. Nelson apprécie le surf en compétition mais aussi tout ce que celui-ci lui apporte.

 

OSR : Salut Nelson, alors dis nous, comment es-tu arrivé au surf ? Qu’est ce qui te fait vibrer dans ce sport ?
Nelson Cloarec :
Salut ! Mon père qui était marin-pêcheur et local de Quiberon m’a mis tout jeune au surf avec mon frère Tom. Je devais avoir 3 ans la première fois que je suis monté sur une planche et je n'ai jamais stoppé le surf ! Le surf fait partie de ma vie, il rythme celle-ci et la fait vibrer aussi. C'est un bonheur de partager de superbes sessions avec des amis.


OSR : Quelle est ta plus grosse frayeur en surf ? Quel est ton meilleur souvenir ?
Nelson Cloarec :
Je n’ai jamais réellement eu de très grosse frayeur mais ça m’est déjà arrivé de vraiment ramasser à la Gravière durant des grosses journées et parfois ça peut faire peur ! Un de mes meilleurs souvenirs était il y a quelques mois, c'était au mois de mars, je rentrais tout juste d'Hawaii et nous avons fait un détour par notre Bretagne natale et nous avons scoré de superbes vagues pendant 3-4 jours , que du bonheur !

OSR : Quelle est ta manœuvre favorite ?
Nelson Cloarec :
Probablement le tube !

OSR : Quel est ton quiver actuel ?
Nelson Cloarec :
J'ai entre 15 et 20 planches à l’année, je garde à chaque fois 2/3 planches normales, une board pour les tubes et l'hiver 2 guns pour shooter !

OSR : Pour toi, quelle est la plus belle vague au monde ?
Nelson Cloarec :
Je dirais Teahupoo, je n'y suis jamais encore été malheureusement mais avec toutes ces photos que l'on voit et les retours de beaucoup de potes c'est la plus belle vague au monde pour moi.

OSR : Qu’est ce qu’elle a de si spéciale ?
Nelson Cloarec :
Elle a l'air si puissante, si parfaite. Je pense que c'est là-bas que tu auras les plus beaux barrels de ta vie.

OSR : Tu as remporté le Royal Barrique et tu termines deuxième au Challenge La Nord, quelle est ta potion magique ?
Nelson Cloarec :
Oui ces deux compètes me tenaient particulièrement à cœur car ce sont des vagues que j'apprécie énormément et que je surfe plutôt régulièrement. Je me suis juste amusé et j'ai essayé de choisir les plus belles vagues. Ce sont deux compétitions très différentes auxquelles je participe habituellement. Je pense que le plaisir est le plus important pour performer.

OSR : Suis-tu un entrainement spécifique pour être à ce niveau aujourd’hui ?
Nelson Cloarec :
Je m'entraîne maintenant avec Yann Martin au niveau technique, je m'entraine également au niveau physique avec Aziz Bouchgua et aussi un pote avec qui on fait beaucoup de vélo et de sport. Je m'entraine un maximum tous les jours, un entrainement quotidien est important.

OSR : Peux-tu nous parler un peu de cette monstrueuse vague que tu as pris à La Gravière il y a quelques semaines ?
Nelson Cloarec :
Oui, je m'en souviens comme si c'était hier ! C'était un journée difficile au niveau des vagues, avant celle-ci, je n'avais eu qu'un seul tube correct. En fin de session je comptais sortir de l'eau et puis cette vague est arrivée en formant un énorme bowl, je n'ai pas hésité une seule seconde tellement elle avait l'air folle. Après le take off, assez tendu, tout est allé très vite, j'ai gardé ma ligne et c'est sorti ! Je dois beaucoup cette année à cette vague de la Gravière qui m’a beaucoup donné !

OSR : Sur ton facebook, nous avons vu que tu étais à Belharra, alors c’était comment ? Tu ne l’as pas surfé ?
Nelson Cloarec :
C'était une toute nouvelle expérience pour moi de partir aussi loin en mer pour regarder des monstres pareils ! Je n'ai malheureusement pas pu prendre de vague (pas de planche de tow) mais déjà avoir vécu cette chose m’a fait beaucoup grandir et je vais maintenant m'entrainer au niveau respiratoire pour pouvoir, dans quelques temps, shooter ces grosses vagues !

OSR : Tu es parti à Hawaï la semaine dernière, que fais-tu là bas ?
Nelson Cloarec :
Tout a commencé après une session à la Nord où j'avais eu de très belle vagues et ça m’a donné l'idée de participer au Pro Junior de Sunset. Ce n'est pas exactement la même vague mais c'est dans l'idée et ça sera une toute nouvelle expérience pour moi de surfer Sunset en compétition !

OSR : Comment envisages-tu d’entamer cette nouvelle saison ? What else ?
Nelson Cloarec :
Je vais voyager pour le début de saison, participer à quelques pros juniors et wqs. Je vais également faire des vidéos à des endroits différents de d'habitude, bref un bon programme !

OSR : Quelle est la news qui t’as le plus marqué cette année ?
Nelson Cloarec :
Cette année je pense que c'est les gars qui ont chargé Belharra ! C'est une autre dimension j'ai un respect énorme pour ces gens-là, je pense que c’est une news très importante ici en France mais pas seulement !

Attention … C’est l’interview rapido !


La recette d’un jour parfait ?
 Vagues parfaites, beau temps, bon repas et victoire si compétition.
Ta vague favorite ? Backdoor
Ta chanson préférée ? Video games de Left boy
Un cri de joie ? Yihaaaa !
Plat favori ? Pièce du boucher !
Ta boisson préférée ? Eau
Un dernier mot ? Merci à vous car vous partagez toutes nos vidéos à chaque fois. Merci à mon sponsor principal O'neill et également tous mes autres sponsors ! Merci à ma famille et à mes potes !

 Si vous ne visualisez pas la vidéo, cliquez ici.

Mots clés : nelson cloarec, surf, gravière, landes | Ce contenu a été lu 4854 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 11/06/2020
Deux Bretons dans les Landes.