Interview - Mohamed Chliyeh, Comes Back

Retour à la compétition

- @oceansurfreport -

Il faut désormais compter sur les bancs des compétiteurs avec le retour de ce talentueux surfeur marocain depuis l’année dernière. Il se challenge et reprend un entrainement intensif pour répondre présent aux plus gros rendez-vous de l’année comme la compétition internationale WQS prévue à Casablanca cet été. Voici son interview :

OSRM : Pourrais-tu te présenter pour nos lecteurs ?

Mohamed : Je m'appelle Mohamed Chliyeh, j'ai 28 ans et je suis né à Kenitra. J'ai commencé à surfer à l'âge de 3 ans. J'ai la chance d'avoir grandi au milieu d’une famille de surfeurs. Mon oncle Abdelhak Chliyeh est parmi les pionniers du surf au Maroc. Un autre oncle à moi Hassan Benchlikha et mon frère Youssef Chliyeh sont également pour moi parmi les meilleurs backsiders que j'ai eu l’occasion de voir ici au Maroc.

OSRM :Comment as-tu géré ta passion et ton parcours dans le surf ?

Mohamed : Quand j'étais petit, mon rêve était de devenir surfeur professionnel. Mais avec le temps, ma famille et moi nous nous rendions compte que même si je devenais pro, je ne pourrais pas en vivre et fonder une famille en ne pratiquant que ce sport. C’est réellement un sport que j'aime et je ne m'imagine pas arrêter un jour, parce que pour moi ce n'est pas qu'un sport, c'est un mode de vie.J'ai décidé finalement de continuer à surfer et d'étudier en même temps en gardant toujours la motivation pour participeret gagner des compétitions et l'espoir de réaliser mon rêve un jour.

OSRM : Quels ont été tes différents classements ? As-tu réussi à continuer la compétition en parallèle de tes études ?

Mohamed : J'ai participé à plusieurs compétitions. Les championnats du Maroc juniors où j’ai été classé 2eà Ain Diab en 2003, le top 16 en 2007 où j’ai décroché la 3e place, les séries open où j’ai également été classé 3eà la compétition Reef 2011 et 3e place encore une fois lors de la coupe du trône 2011. J’ai aussi décroché à plusieurs reprises la 1ere place dans les compétitions locales à Mehdia. En 2012, je me suis inscrit au cycle de doctorat en sciences à la faculté ici à Kenitra. J'ai essayé de continuerà participer aux compétitions mais je ne pouvais pas. J'ai alors bien déprimé et j'ai décidé de ne plus faire de compétitions. Un choix qui a changé ma vie en pire J. Mais j'ai réussi tout de même à garder et maintenir mon rythme d’entraînements et mon mode de vie sportif.

OSRM : Dans quelle situation te trouves-tu aujourd’hui ?

Mohamed :En Janvier 2015, j'ai obtenu mon doctorat. Et j'ai repris dès lors des entrainements accélérés et intensifs. 2 mois après la WSL a annoncé qu’une compétition WQS serait organisée au Maroc, à Casablanca. Je n’ai pas trop réfléchi et suis allém’inscrire. J'étais super content et excité parce-que je retrouvaisla motivation que j'avais étant petit. J'ai alors participé et gagné la 1eresérie contre un argentin et un portugais. Au 2etour j'ai perdu contre le français Marc Lacomare et l'indonésien Oney Anwar. J'ai beaucoup aimé cette expérience et j'ai décidé de participer aux séries WQS en 2016.

OSRM : Quel est du coup ton programme pour cette année ?

Mohamed :Cette année j'ai décidé de faire 3 QS : Lacanau Pro, Anglet Pro et Quiksilver Pro of Casablanca etparticiper aux circuits marocain et africain de surf. Je suis motivé et décidé à avoir de bons résultats dans tous ces événements.

OSRM : As-tu des sponsors ?

Mohamed : Oui et je suis très content avec mes sponsors Boilers surfboard ,Seaweedclothes, Surfpanda et Infinite Society que je remercie énormément. Comme je dis souvent, on peut faire beaucoup de choses avec un minimum si l’on a de l'ambition et de la volonté.

OSRM :Comment t’entraines-tu et pratiques-tu d’autres sports ?

Mohamed :Je fais beaucoup de sport. Le crossfit chez mon coach Hatim et Goumiri qui travaille avec moi le circuit training et mon cardio pour avoir du souffle et de la force. Je fais partie de Ultimatefight team of jiu-jitsu brésilien qui m'aide beaucoup à travailler ma souplesse, ma force interne et la résistance. En fin de compte, mon programme est de surfer pendant la journée, et le soir, jiujitsu ou crossfit.

OSRM : Que penses-tu de Surf Report Maroc ?

Mohamed :Je fais partie de vos lecteurs et suis un utilisateur de Surf Report Maroc.Vous êtes tout à fait crédible et je trouve que vous remplissez bien votre tâche vis-à-vis de ce sport. Je vous souhaite une très bonne chance. Vous êtes les meilleurs.

 

Crédits photos : Achanane Said Photograph et Mehdia Surf Session Tenor Photography

Mots clés : surf, compétition, maroc, mehdia, kénitra, wqs, wsl | Ce contenu a été lu 1991 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Culture - Musique | Le 28/09/2...
"Vous dites que je ne peux pas devenir surfeur pro ? Ok, regardez-moi."
XXL | Le 25/09/2020
"L'expérience, nous ne l'avons pas. Mais nous sommes déterminés."