SUP - Les championnats de France de SUP ont eu lieu ce week-end à Lyon

Le doublé pour Titouan Puyo, Mélanie Lafenêtre et Fanny Tessier championnes de France.

- @oceansurfreport -

- Informations via la Fédération Française de Surf

Les championnats de France de Stand Up Paddle race en eaux intérieures se sont tenus ce week-end à Lyon. Plus de 150 concurrents étaient sur la ligne de départ des deux courses fédérales, les sprints samedi et la longue distance (12 km) dimanche, ainsi que sur les courses loisirs du PaddlesportShow.  

Lafenêtre et Puyo sont champions de France de sprints

Mélanie Lafenêtre et Titouan Puyo (champion du monde et d'Europe) se sont imposés dans l'épreuve des sprints confirmant que leurs titres de favoris n'étaient pas volés. Les champions 2020 Anaïs Guyomarch et Noïc Garioud étant absents (ce dernier s'est blessé après une compétition internationale en Pologne il y a quelques jours) le titre restait à prendre pour chacun des compétiteurs, et ce sont donc les favoris qui se sont imposés. 

Mélanie Lafenêtre

"Première fois que je fais les sprints, pas ma spécialité. Après les compétitions internationales de ces dernières semaines, j'ai décidé de me lancer. C'est une bonne discipline ! La finale a été rapide. Il y avait du courant, on a dû jouer avec. J'étais assez fatiguée à la fin mais très contente d'avoir gagné. Et surtout je suis heureuse de revenir sur les évènements français." - Mélanie Lafenêtre, championne de France du SUP sprints.

"Le but du jeu était de remporter un nouveau titre national dans une autre catégorie. Je suis content. Le Rhône est un fleuve et il fallait jouer le chrono dans les qualifications pour avoir le meilleur couloir pour la finale. On a réussi à faire une belle course." - Titouan Puyo, champion de France de SUP sprints.

Titouan Puyo

Puyo et Tessier sont champions de France de longue distance

En longue distance, les organisateurs avaient misé sur une boucle : le parcours a suivi le cours du Rhône, qu'il fallait remonter en usant de stratégie avec un lit sinueux en deux endroits avant de rejoindre la bouée de virage (km 6) en rive gauche, juste en aval du Pont Winston Churchill. La redescente était ensuite directe, en direction de la confluence Rhône-Saône, avec en fonction du niveau du fleuve quelques choix de trajectoires possibles selon le courant. Quelques ponts encore à passer, puis de nouveau le Musée des Confluences, les bouées du confluent à virer et enfin le finish pour les derniers 300 mètres de remontée vers la ligne d'arrivée. 

Sur cette épreuve, Titouan Puyo signe le doublé et récupère son titre déjà obtenu en 2020 à Annecy, tout comme Fanny Tessier, autre favorite qui s'impose devant la tenante du titre Mélanie Lafenêtre. Des titres bien mérités défendus sur un plan d'eau légèrement perturbé par la navigation fluviale, un courant de face et un léger vent de travers.

Fanny Tessier

"C'est une victoire surprise. Je ne m'y attendais franchement pas. J'ai coupé l'entraînement depuis plus de deux mois. Je manquais évidemment de fond. J'ai tout joué sur la stratégie. Quand j'ai vu que tout le peloton partait sur la droite, et que je n'arrivais pas à suivre le rythme, je me suis dit : "Allez on tente rive droite !" Ça a payé car à la bouée de mi-course j'avais une belle avance. Le challenge était de conserver cette avance et de tenir jusqu'au bout. Je suis restée focus sur l'arrivée sans regarder derrière. J'avais une grosse partie émotionnelle aujourd'hui avec des pensées pour des personnes qui sont parties et ça m'a donné un supplément d'énergie. Ce titre me donne de l'espoir, je me dit que je peux encore faire de belles choses." - Fanny Tessier, championne de France SUP longue distance

"Je venais pour tenter le doublé. Le contrat est rempli. Même si c'était rude aujourd'hui avec Vaïc (Garioud) et Ludovic (Teulade). J'avais bien repéré comment remonter le fleuve à l'entraînement les jours d'avant. Je savais quoi faire et je suis content d'avoir pu tenir ma stratégie. Ce parcours à Lyon rend vraiment les courses en eaux plates intéressants. Il faut établir une vraie stratégie. C'était fun." - Titouan Puyo, champion de France SUP longue distance

- Propos recueillis par la Fédération Française de Surf -

  
Mots clés : titouan puyo, mélanie lafenêtre, fanny tessier, sup, championnat, france, lyon, sprint, longue distance | Ce contenu a été lu 1284 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
SUP | Le 06/09/2022
Titouan Puyo, Mélanie Lafenêtre et Vaïc Garioud sont champions d'Europe.
SUP | Le 16/12/2021
1000 participants, professionnels comme amateurs, se sont réunis pour concourir sous les monuments culturels parisiens.