Surf - 1, 2... 3 performances de Fred David Ă  Hawaii !!

- @oceansurfreport -
Pipeline, Oahu - Hawaii (25/03/11) - Le bodysurfeur Fred David a fait parler de lui à Hawaii cette année. Après avoir terminé 4ème du Pipeline Bodysurfing Classic en Février dernier, le Français s'est une nouvelle fois brillamment illustré sur le North Shore la semaine dernière, en remportant l'une des épreuves du Da Hui Waimea Bay Shorebreak Bodysurfing Slam 2011 et en terminant 2ème dans une autre. Quelques jours auparavant, Fred David s'était déjà hissé à la 3ème place du podium du North Shore Lifeguard’s Pipeline Bodysurfing Contest 2011. Cocoricoooo Fred ! Voici le récit de ses derniers jours à Pipeline racontés par Fred David : Da Hui Waimea Bay Shorebreak Bodysurfing Slam 2011 "La compétition organisée par le Da Hui s’est finalement déroulée ce dimanche.  Elle ressemble (dans son format) au Willy Cote. L’organisation est vraiment au top : barbecues, speakers, médias ... On a eu droit à de superbes conditions, de l’engagement et du spectacle !! La plupart des compétiteurs et compétitrices chargent vraiment !    Des conditions massives à Pipeline ! J’arrive en finale dans ma catégorie. Les conditions sont top pour cette finale ! Je suis vraiment content de moi et des vagues que j’ai eu. C’est la première compétition que je gagne à Hawaii et j’espère qu’il y en aura d’autres ...    Fred et ses amis bodyboardeurs du North Shore ! J’ai aussi participé à la Rubbah Slippah division, surtout dans le but de pouvoir passer plus de temps à l’eau. J’ai choisi la plus petite "claquette" possible car je ne savais vraiment pas comment m’en servir ... Je gagne finalement toutes mes séries et finis 2nd en finale derrière Kai.    Tableaux de Résultats (récapitulatif des 2 épreuves) Ce fut vraiment une bonne journée ! Merci au Da Hui et ses membres pour l’organisation. Merci à tous pour les messages et le soutien !"   F.D. North Shore Lifeguard’s Pipeline Bodysurfing Contest 2011 "C’était la première fois que je participais à cette compétition. Le format est différent de toutes les autres :  - 48 participants, 8 séries de 6 bodysurfeurs, 20 mins, 5 vagues max et les 2 meilleures sont notées sur 30 chacune. - Chaque bodysurfeur va à l’eau une fois dans le round 1 et une fois dans le round 2. - Les 2 meilleures vagues du round 1 et les 2 meilleures du round 2 sont additionnées pour donner un total sur 120. - Les 12 meilleurs scores sont répartis dans 2 demies finales et les 3 premiers de chaque demie finale passent en finale. - Après le 2ème round a lieu une course de sauvetage où les équipes de 2 sont tirées au sort. - Le sauveteur court 200m chausse ses palmes nage jusqu’à sa victime, lui tend la bouée tube et les 2 rentrent sur la plage et recourent les 200m sans jamais lâcher la bouée. Les conditions étaient parfaites, 5-6 ft hawaiien le matin, un peu moins l’après-midi, et ça a regrossi pour les phases finales. Je n’ai jamais fais une compétition dans des conditions aussi idéales !   Le format permet également une super ambiance à l’eau et de (normalement) ne pas devoir ragasser les autres. Il suffit juste d’attendre les bonnes vagues, 2 bonnes vagues en 20min. En plus des compétiteurs habituels, on retrouve des surfeurs et bodyboardeurs pros et quelques uns des meilleurs watermen au monde comme Mark Healey, Keith Malloy, Dave Hubbard, Spencer Skipper ou Dave Wassel ainsi que Aaron Peirsol, multiple champion olympique de natation, pour ne citer qu’eux. Je me retrouve dans le heat 1 du 1er round, ce qui fut un avantage car on a eu les meilleures vagues du 1er round mais aussi un désavantage car les juges n’avaient pas encore trop d’échelle de notes ... Ma première vague est très bonne, je n’arriverais pas à sortir des tubes sur mes 4 autres vagues.   Pour le round 2, ce fut un peu plus compliqué, la stupidité d’un seul compétiteur peu parfois bien pourrir l’ambiance. Je ne ressortirais encore d’aucun des tubes sur mes 4 premières vagues. Une longue vague à la fin me sauvera un peu la mise. J’arrive à me qualifier (tout juste) pour les demies finales tout comme Mike Stewart, Kai Santos, Mark Cunningham, Chris Kalima, Dave Hubbard, Kane Wilcox, Tom Van Melum, Spencer Skipper ... Pour la rescue race je suis tiré au sort avec Chris Kalima : Chris court beaucoup mieux que moi donc il fait le sauveteur et moi la victime. Il casse malheureusement une de ses palmes en chaussant. Il fait une belle course et on fini 3ème. Un peu frustrant mais content d’avoir partager ça avec lui !   Pour les demies finales, je trouve une longue vague jusqu’à la plage. Ma 2ème vague sera un des plus gros drop de ma vie sur Pipe, je ne sortirais malheureusement pas du tube mais cette vague suffira à combler ma frustration de ne pas passer en finale ... La vague que je prends 15 sec après le bip m’aurait surement permis de me qualifier. Le niveau en finale est simplement hallucinant ! Mike Stewart s’impose (encore une fois ! ) devant Kai Santos 2nd, Kawika 3rd, Chris Kalima 4th, Mark Cunningham 5th et Dave Hubbard 6th. C’est vraiment un plaisir d’avoir pu surfer Pipeline dans des conditions aussi propres toute la journée et surtout de partager ça avec des personnes que j’apprécie ! Je n’ai jamais vu autant de niveau en bodysurf, c’est impressionnant ! Je suis vraiment motivé pour m’entrainer et revenir l’année prochaine pour essayer de faire mieux .. Merci à Rick et aux lifeguards d’organiser cette compétition ! Merci aux californiens pour la soirée qui a suivie .." F.D. Plus d'infos : www.freddavid.fr Crédits Photos : Al Balderama, Neal Miyake Powered by Nico
Mots clés : 1, 2, 3, performances, fred, david, hawaii | Ce contenu a été lu 1318 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Environnement | Le 24/06/2020
En 1990, c'est un constat, suivie d'un premier événement, d'une première démarche, qui ont mené l'ONG là où elle est aujourd'hui.