Surf - Recours en justice contre le Gang de Lunada Bay

Localisme californien

- @oceansurfreport -

Un recours collectif en justice a été déposé hier contre les Lunada Bay Boys, un groupe de surfeurs locaux de la municipalité de Palos Verdes Estates, connu pour intimider les visiteurs qui s’approcheraient trop près de leur spot. Les plaignants estiment que le groupe est un « gang criminel »  et devrait donc être interdit de toute réunion à Lunada Bay : « Non seulement ils confrontent et attaquent ceux qui s’approchent du spot mais ils les menacent également de mort, les agressent, vandalisent les biens et extorquent de l’argent. »

L’officier de police Cory Spencer ou encore la surfeuse Diana Milena Reed font partie de ce recours, au nom de tous ceux agressés verbalement ou physiquement par les Bay Boys. Au-delà de l’interdiction de réunion éxigée, ils espèrent infliger de nombreuses amendes aux membres du gang pour dommages affectifs et physiques : « Même si la municipalité de Palos Verdes Estates possède 40 policiers, certains des surfeurs ont dû engager un garde pour surveiller leur voiture alors qu’ils allaient à l’eau. » peut-on lire sur la plainte déposée.

La réputation des Lunada Boys d’être particulièrement virulents envers les « étrangers » est établie depuis des années déjà. La ville et les fonctionnaires de police ont longtemps été accusés d’ignorer le problème. Ce recours civil est le troisième contre le gang depuis 1995.

Crédits photo © Allen J. Schaben / Los Angeles Times

 

Mots clés : localisme, lunada bay, bay boys, californie | Ce contenu a été lu 9917 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 31/07/2020
Âgée de seulement 18 ans, une nouvelle génération s'est faite une place au line-up du spot de gros californien.