Surf - Michel Bourez est prêt pour les épreuves d'Hawaii !

- @oceansurfreport -
Sunset, Hawaii (24/11/10) - l'ASP revient sur la très bonne fin de saison du jeune polynésien de 24 ans Michel Bourez, actuel n°9 du World Tour 2010. Cette année, le "Spartiate", comme le surnomment ses proches et ses amis du WCT, s'est illustré à plusieurs reprises sur les différentes étapes du Dream Tour. Ancien vainqueur du Reef Hawaiian Pro en 2008, il revient à Hawaii avec beaucoup d'ambition et une grosse envie de victoire. Même s'il n'a terminé que 25ème du Reef Hawaiian Pro 2010, il faudra surveiller le tahitien à Sunset et Pipeline. Michel Bourez : "Tahiti, c'est le paradis sur terre" - Photo Kenworthy Michel ne cache pas qu'il a passé son année à rêver des solides droites de Haleiwa et qu'il est impatient de trouver quelques "bombes" pour s'imposer sur les spots d'Hawaii : "Je suis habitué à surfer des vagues puissantes toute l'année, j'attendais ces épreuves avec impatience", a-t-il déclaré à l'ASP. "J'aime les grosses droites puissantes et Haleiwa est à peu près l'épreuve sur laquelle je veux m'appliquer."       Le tahitien, qui vient récemment d'obtenir le meilleur résultat de sa carrière (3ème ex aequo du Rip Curl Search Puerto Rico), a déjà atteint l'objectif qu'il s'est fixé au départ d'être dans le Top 10 chaque année. Actuellement à la 9ème place au classement mondial, il affiche un dynamisme et une volonté de bien faire à Hawaii, lieu qui lui a plutôt réussi depuis qu'il est sur le WCT : "mon principal objectif cette année était de faire partie du Top 10 et en ce moment j'y suis. J'ai essayé de faire de mon mieux et j'ai obtenu mon meilleur résultat de l'année à Puerto Rico il y a deux semaines. Maintenant je suis vraiment heureux d'être présent à cet évènement." Quand il ne se prépare pas pour ses séries, c'est sur la vague de Pipeline que vous trouverez le tahitien en plein entrainement pour bien terminer en beauté sa saison 2010 sur le Dream Tour : "j'ai surfé le Pipe tout le temps depuis que je suis arrivé ici. C'est si difficile là-bas. C'est dur de surfer de bonnes vagues, car il y a trop de monde à l'eau. Mais lorsque vous en avez une, elle peut vous sauver la session." Profil du polynésien Michel Bourez - Vidéo : Nike 6.0 - 2009 Bonne chance à Michel, que l'on retrouvera directement au 3ème tour du O'Neill World Cup of Surfing qui débute ce soir à Sunset. Quelques jours auparavant, dans une interview accordée à David Michel, journaliste chez lequipe.fr, Michel affichait déjà ses ambitions pour la fin de sa saison et revenait sur sa récente prestation à Puerto Rico. En voici un extrait : David Michel : Michel Bourez, quels sont vos objectifs lors de la Triple Crown ? Michel Bourez : Je vais essayer de la gagner ! Je m'entraîne à fond, surtout physiquement. Ce qui est drôle, c'est qu'à la télé passent les images des anciennes éditions et l'autre soir ils ont diffusé pendant une heure ma victoire, il y a deux ans à Haleiwa. Tout le monde me regardait, je suis devenu tout rouge et suis allé me cacher dans ma chambre. C'était une bonne expérience et j'aimerai bien récidiver. Mais les conditions vont être petites. Michel Bourez, même s'il est habitué aux cavernes, se souviendra longtemps du Quik Pro France 2010 David Michel  : Comment avez-vous vécu ce Search à Puerto Rico ? Michel Bourez : C'était une compétition exceptionnelle. Il y a avait beaucoup d'émotion avec la disparition d'Andy Irons et puis le dixième titre de Kelly. Et moi qui signe le meilleur résultat de ma carrière. Les conditions étaient bonnes, les vagues étaient puissantes et mes planches ont bien marché [...] David Michel : Qu'avez-vous ressenti après avoir décroché cette 3e place ? Michel Bourez : J'étais juste content d'être arrivé en demi-finale. Mon objectif était d'atteindre le Top 10 en fin de saison et je suis maintenant neuvième. J'aurais quand même bien voulu faire une finale cette année. Donc j'étais plus déçu d'avoir perdu que d'être arrivé en demi. Là, je suis à Hawaii et c'est digéré. Michel durant l'épreuve brésilienne du WCT 2010 David Michel : Le public portoricain a été incroyable. Ça aide dans l'eau ? Michel Bourez : En fait pas du tout. Pour moi, qu'il y ait dix millions de personnes sur la plage ou personne, ça ne change rien. Je suis dans ma bulle. Je me concentre sur ce que j'ai à faire. David Michel : Kelly Slater est-il intouchable ? Michel Bourez : Qu'il ait gagné son dixième titre mondial, c'est bien pour le surf et le sport en général. Il a atteint son objectif, c'est un aboutissement. S'il gagne à son âge, ce n'est pas que grâce à son niveau. C'est qu'il est prêt physiquement et mentalement. Il a aussi pour lui un maximum d'expérience. À partir des quarts, il a survolé la compétition. Respect ! Tout le monde a halluciné. Parcours et classement de Michel Bourez en 2010 : Cliquez ici Crédits Photos : ASP/ Cestari / Kirstin, Kenworthy www.aspworldtour.com Source :  ASP : www.aspworldtour.com Interview Michel Bourez : www.lequipe.fr Powered by Nico
Mots clés : michel, bourez, pret, epreuves, hawaii | Ce contenu a été lu 1272 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 04/02/2020
Dans les coulisses d'un des events les plus mémorables de l'année 2019.
Surf | Le 26/01/2020
Avec des guides parfaits à portée de main, une rentrée de puissants swells et l'apparition de la légende locale Ry Craike, toutes les conditions étaient réunies.