Surf - Les mondiaux handi Surf approchent

5 français engagés

- @oceansurfreport -

Les cinq athlètes de l’équipe de France se déplaceront dans dix jours en Californie pour participer à la 2ème édition des championnats du monde de handi Surf, du 8 au 11 décembre. Comme l’an dernier, c’est le spot de La Jolla, au nord de San Diego qui accueillera l’évènement.

On suivra avec attention les progrès d’Eric Dargent, de Benoît Moreau et de Maxime Cabanne qui honoreront un seconde sélection en 15 mois. L’an dernier, les trois hommes avaient été alignés dans la même catégorie dite « stand up » (debout) malgré des handicaps différents. Dargent (amputé au-dessus du genou) avait pris la 5e place, ratant de peu la finale. Moreau (amputé membre supérieur), lui, s’était également hissé en demi-finales et avait terminé à la 7e place au général. Maxime Cabanne (paraplégique), enfin, avait terminé assez loin au classement, 28e place, d’une catégorie qui ne lui était pas appropriée.

Pour cette seconde édition, la donne a changé et de nouvelles catégories, davantage affinées, ont été créées. Ainsi, Benoît Moreau évoluera en Adaptive Surfing 1. L’Angloye a de sérieuses chances de médaille sachant qu’il a réalisé des progrès notables en 15 mois et que son expérience de la compétition s’est accrue depuis. Le constat est le même pour Eric Dargent qui passe dans la catégorie AS 2. Aux portes de la finale l’an passé, le Martégal a lui aussi progressé dans sa gestion de la compétition. Son second titre national consécutif, le mois dernier à Biarritz, l’a conforté dans son approche tactique. Dans la même catégorie, Cabanne, qui évolue à genoux sur sa planche, tentera de s’approcher des places d’honneur. A seulement 23 ans, le Bayonnais est un pari sur l’avenir pour le Handi Surf français. Sa marge de progression est réelle, sa motivation énorme.

Deux « petits » nouveaux font leur entrée en équipe de France cette année : Cédric Montagney et Gwendal Halna du Fretay. Champions de France en octobre dernier, le Girondin et le Bayonnais vont découvrir le très haut niveau dans leur catégorie respective. En AS 5 (assisté, déficience membres supérieurs et inférieurs), Montagney peut créer la surprise. Au regard des participants de la première édition, en septembre 2015, le Handi Surfeur de Carcans a toutes ses chances pour aller le plus loin possible. Le pronostic est le même pour Halna du Fretay, lequel évoluera en AS 6 (déficient visuel), une catégorie ouverte pour la première fois par l’ISA.

L’équipe de France Handi Surf s’envolera lundi prochain, le 5 décembre, pour San Diego. Après deux journées d’entraînement sur le spot de La Jolla, où les vagues avoisinent le mètre à cette période de l’année dans une eau à 17 degrés, les 5 sélectionnés français participeront à la parade des nations le jeudi 8 décembre avant d’entrer en compétition le vendredi 9 décembre. Les finales sont programmées le dimanche 11 décembre. 

Texte & Photos © FFS 

Mots clés : mondiaux, handi surf, france | Ce contenu a été lu 6339 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Contest | Le 05/11/2019
La meilleure performance tricolore est à mettre à l'actif de Tiago Carrique, qui prend la 6e place en U18.
Contest | Le 09/09/2019
En l'absence de l'un de ses trois surfeurs, l'Équipe de France a dû composer avec un collectif différent au Japon.