Surf - O'Neill Close Encounter

- @oceansurfreport -
Anglet, Pays Basque (18/01/11) - Les riders locaux européens unissent leurs forces avec trois des meilleurs surfeurs du monde à la recherche de vagues vierges.  Mettre l'accent sur les valeurs du surf, le partage des vagues avec des amis, poussant les uns et les autres à de nouveaux niveaux et à l'exploration de nouvelles cultures : tels est l'objectif de la mission O'Neill Close Encounter. O'Neill réunit sept riders locaux de sept pays européens pour une rencontre avec les surfeurs du team mondial O'Neill, Cory Lopez, Mark Mathews et Shaun Cansdell afin de découvrir la magie des spots de surf du Maroc. Le concept : réalité positive Sept surfeurs locaux venus d'Espagne, du Portugal, de la France, d'Allemagne, du Royaume-Uni, des Pays-Bas et de la Belgique seront du voyage au Maroc où ils uniront leurs forces avec les stars du surf mondial, Mark Mathews (AUS), Shaun Cansdell (AUS) et Cory Lopez (USA). Se fondant dans la BoardX surf house, leur mission est d'explorer les côtes marocaines et d'apprendre de leurs idoles. Chaque membre de l'équipe "O'Neill family" apprendra à mieux se connaître dans le but de développer l'esprit d'équipe. Secret Spots Le Maroc a une histoire riche et une forte culture. Avec l'aide d'un guide local, Azhar Joundi, il y a une grande variété de secret spots de surf de classe mondiale à découvrir. "Avec un 4x4 et un peu de marche, nous atteindrons des spots où presque personne ne va", dit Al-Azhar. "Nous avons un grand choix, des récifs, des points et des dalles qui n'ont été surfés que par une poignée de personnes". Base opérationnelle: la BoardXhouse à Imsouane Imsouane, le village de pêcheur, entouré de spots de surf, accueille la BoardXsurf house. Positionnée au sommet d'une falaise elle fait face aux longues droite de La Pointe. Monter sur le toit terrasse et vous pouvez voir les spots de "La Cathédrale et Le Reef". Plus d'infos: www.boardxhouse.com Photos et film Le but de ce voyage n'est pas seulement de découvrir et de prendre les plus belles vagues du Maroc. Il s'agit aussi de renforcer les liens de la famille O'Neill et d'apprendre à connaître tous ses grands riders. C'est pourquoi une équipe de caméramen sera présente. Mickey Smith - de 'The Dark Side of The Lens Fame' - est l'un d'entre eux. Riders : Where Global meets Local Riders mondiaux : - Mark Mathews (Australie) : Il a une réputation de "big wave rider" et il est considéré comme l'un des watermen le plus complet au monde. Ces derniers jours, Mark adore encore rider des vagues géantes et a un rôle de premier plan dans le film de big waves de Bra Boys "Still Standing". - Shaun Cansdell (Australie) : Mick Fanning, double champion du monde, dit de son compatriote Shaun Cansdell qu'il est le surfeur le plus sous-estimé dans le monde. Certains le considèrent comme le meilleur en goofy foot. - Cory Lopez (USA) : Cory Lopez est un homme de l'extrême. Il charge du massif, et des vagues tubulaires.      Cory Lopez, Shaun Cansdell et Mark Mathews (de gauche à droite) Riders locaux : Axier Muniain (Espagne) : Axier Muniain s'est fait un nom grâce à ses deux candidatures pour les Prix XXL. Il est l'un des riders les plus forts en grosse vague sur cette planète. Joackim Guichard (Portugal) : Joackim et son frère jumeau Luca sont nés à Oslo. Heureusement leur père français et leur mère norvégienne ont choisi la chaleur de la côte portugaise. Joackim score bien avec son style explosif. Christophe Allary (France) : Christophe Allary a grandi dans la maison de son père, à proximité d'un spot de surf à La Réunion. Il a entièrement consacré sa jeunesse à sa carrière surf et aujourd'hui sa motivation s'exprime dans son style de surf. Le Français Christophe Allary Micah Lester (Royaume-Uni) : une fois en Australie, Micah Lester a concurrencé les meilleurs au monde, il a été entraîné par les plus grands noms. Il a fini aux Royaume-Uni et est devenu champion national. Aujourd'hui, il utilise ses années d'expérience pour former de nouveaux talents. Paul Grey (Allemagne) : à l'âge de dix ans, Paul Grey déménage de Berlin pour s'installer au Portugal où il commence le surf. Il rejoint ensuite l'équipe nationale allemande et devient second du championnat allemand. A la question, s'il y a une femme dans sa vie, Paul répond: "Je suis amoureux du surf, engagés avec ma wax et mariée à ma board". Pascal van der Mast (Pays-Bas) : Pascal van der Mast surfe énormément aux Pays-Bas. Il fait partie des talents des Pays-Bas et a déjà remporté quatre fois le titre national junior. Niels Musschoot (Belgique) : il a fait ses premiers pas sur une planche de surf dans les vagues de la mer du Nord. Son père a déménagé à Fuerteventura et Niels a quitté l'école pour devenir le surfeur le plus extrême de son pays. Il est le premier Belge à surfer sur des montagnes d'eau. Niels Musschoot  Retrouvez le récit et les photos de ce trip marocain atypique sur : www.facebook.com /oneill www.oneill.com Crédits Photos :  Powered by Nico
Mots clés : oneill, close, encounter | Ce contenu a été lu 1422 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs