Voyages - Boat trip Maldives - Septembre 2011

"Le meilleur trip de ma vie à ce jour", par Thomas Rivière

- @oceansurfreport -

Récit mixant thème et chronologie, une fois n'est pas coutume !

 

1/ La prise de contact et les premières sessions 

Arrivée en début d'aprè-midi sous le soleil et la chaleur. J'aide quelques Bangladeshiens à remplir leurs papiers d'immigration dans l'avion, c'est assez funky ! Je suis récupéré à l'aéroport et j'effectue le transfert en dhoni jusqu'au bateau qui est déjà sur la zone. Durant cette heure de transfert, j'ai le le temps de me changer, mettre les dérives et waxer la board. Je suis maintenant prêt pour ma 1ère session du soir à Sultans... Mes 2 premières vagues le soir, dont une très longue, me permettent de prendre connaissance et comprendre le spot. En tout cas il y a assez d'eau, c'est tranquille, pas de souci de taper le reef.

 

2/ Les bonnes sessions du début du trip

Le bateau reste sur la zone Pasta Point/Sultans/Honkys/Jails car la houle et le vent sont meilleurs pour cette zone.

Je prends le temps avant une session dans l'après-midi de prendre quelques photos. 1.30m/1.80m++ parfait pendant 2 jours de suite, 3 sessions par jour : les sessions s'enchainent au rythme réveil/ surf/ ptit dej/ repos/ surf/ déjeuner/ repos/ surf/ diner/ dodo jusqu'à la nuit tombée.

 

3/ Un swell en baisse, des vents capricieux, de bonnes et moins bonnes sessions

Swell annoncé en baisse, pendant 4/5j, le bon et le moins bon se sont alternés. Parfois avec des poussées de swell inattendues donnant de magnifiques sessions, parfois glassy, parfois venté, parfois petit, ces journées ont été rythmées par celui de la Mousson.

Le bateau a bougé pour aller checker la zone Chickens/Cokes mais sans trop de succès, j'y reviendrai plus tard pour mon plus grand bonheur.

Un peu de snorkeling, un peu de repos, un peu de surf sur les autres spots (Jails et Honkys), un peu de plongeon du bateau, tout ça se passe tranquillement.....

 

4/ Le "Champions Trophy"

Sur Sultans a eu lieu pendant une semaine à raison de 3h par jour, une compet "publicitaire" organisée par l'office du tourisme des Maldives je suppose. Plusieurs ex-champions du monde sur un même bateau: Occy, Layne Beachley, Nat Young, Mark Richards... Gros son à l'eau c'est marrant. Petite session un matin avec Occy notamment !! 

Le dernier jour de la finale, on surfe à côté à Jails et on entend les coups de feu tirés en l'air à la nuit tombante.

 

5/ La vie sur un bateau

J'ai donc pu tester 2 bateaux différents pour le même tarif, le 1er était un bateau de plongée (le Soleil) plus spacieux et le second le bateau initial (Ocean Explorer - Anloran). La qualité de l'équipage joue pas mal sur le bon déroulement du séjour.

Les équipages sont généralement composés de non-maldiviens (Bangladeshiens, Sri Lankais, Indiens) sauf le capitaine, ceci pour éviter que l'équipage ne se lâche pas trop le soir sur les îles.

Le bateau principal est donc généralement accompagné d'un dhingi (style petit bateau à moteur) et/ou d'un dhoni (style bateau de plongée) pour les déplacements sur les spots. Les capitaines sont des bons locaux !!

 

6/ La Faune

Les Maldives, c'est clairement un aquarium géant, avec beaucoup de poissons divers et variés, des crabes, des chauve-souris, des dauphins, des tortues (parfois au pic)...

 

7/ Tuludshoo Island (Cokes)

Après la période Mousson, les sessions sont plus ou moins bonnes, avec une moyenne d'1m/1m40 : je termine le surf sur cette zone par une session parfaite (pas trop de monde, bonne face, épaule à roller sur + de 150m...) à Honky's. Je n'ai pas pu profiter de la session avec les Billabong Girls Junior mais ce n'est que partie remise.

Direction Cokes/Chickens pour la fin de ma période boat trip, avant de débuter celle dans le surfcamp.

Déjeuner puis léger repos car je vois au loin que Chickens a l'air de bien fonctionner sans personne (2 gars seulement). Branle-bas de combat et là, j'ai envie de dire "SESSION DANS LE TOP 5" de ma vie entière : 2h30 sur le spot avec un swell en hausse, série à 1m80 à 2m++, pas de section, un seul et même mur déroulant sur +200m, de quoi avoir le temps de passer genre 4/5 rollers et 2/3 cutbacks bien sentis. La bombe de la session est pour Bibi, avec tout le monde qui crie au take-off, mémorable...

Ce spot a été mon préféré de tout le séjour.

Puis, ce fut l'heure de mon transfert sur l'île...

 

8/ Les sessions "Girly" à Cokes et Chickens

Houle toujours bien établie pour tester Cokes. La mise à l'eau/sortie de l'eau de l'île est assez funky dans 40cm d'eau et sans chausson.

Grosse première session de 4h avec la présence sur la moitié (et post session pendant les photos) du team Billabong Girls Junior qui fracasse pas mal: Justine DUPONT, Courtney CONLOGUE, Alessa QUIZON, Felicity PALMATEER et quelques unes autres non identifiées.

 

9/ Les problèmes inhérents et futurs des Maldives

Il ne faut pas se le cacher, pour ceux qui ont déjà vu/lu des reportages sur les Maldives, le problème majeur reste la gestion des déchets. Il existe une île poubelle non loin de Malé. Comment éduquer des personnes qui ont jeté depuis toujours leurs déchets dans la mer en leur disant que maintenant avec les plastiques, il ne faut plus le faire ??

La carte postale est bien dégradée sur certaines parties des atolls (spécialement les moins touristiques). Ex : une petite dame sur Cokes Island venait chaque jour jeter ses poubelles dans la mer, à l'intérieur de la barrière. Les déchets à ses pieds, ça ne la choquait pas. Le lendemain elle était de retour et ainsi de suite...

J'évoquerai également 2 sessions le même jour à Chickens où l'on se serait cru dans l'une des pubs de Surfrider. Toute la journée, le courant de passe sortant charriait des tonnes de déchets traversant le peak de part en part. Et apparemment cela n'était pas la 1ère fois. On comptait un déchet flottant tous les 5m2. Hallucinant et parfois dangereux !! Sympa de voir des bouteilles en plastique volées dans l'offshore de la vague !!

 

10/ Les galères du trip

Pas de galère, pas de bon trip !! Hélice endommagée, changement de bateau, percutage de bateau, booking surfcamp perdu, que du bon ! on en rigole bien après coup.

 

11/ Malé 

Fin de séjour sur Malé, de quoi tester le break local et de visiter la ville et son ambiance.

Le spot local est davantage un spot de bodyboard qu'un vrai bon spot de surf à moins d'avoir un super "level". Les peaks sont des sortes de wedge qui se lèvent violemment et donnent des vagues creuses, rondes et courtes.

 

En conclusion:

Définitivement mon meilleur trip à ce jour. Mes plus belles gauches, quelques une de mes plus belles droites, du vrai surf, sur des dizaines de mètres, des poissons, des fonds clairs, de l'eau chaude... Pffff le retour à la réalité parisienne est un enfer !!!

 

Texte et Photos : Thomas Rivière

Site : http://www.roadsurfclub.fr

 

Videos associées :

Champions Trophy : cliquez ici

Snorkeling Maldives : cliquez ici

Boat jump : cliquez ici

Mots clés : boat, trip, maldives, septembre, 2011 | Ce contenu a été lu 20160 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs