Voyages - On part où ? Destination la Norvège des fjords

Pour un trip en eaux froides et des paysages dignes des meilleures cartes postales.

- @oceansurfreport -
Avec la rubrique Surf-Report Voyage, retrouvez tous les mois un article dédié au voyage et à la culture du trip ! 

Si les Lofoten ont percé dans le domaine du surf en eaux froides ces dernières années, la Norvège a d'autres côtes à explorer ! Plus au sud, dans la région des fjords (Nordfjord), il est aussi possible de trouver du surf. L'endroit où se concentrer sera peut-être plus particulièrement la péninsule de Stad. Cette dernière reçoit bien les houles d'Ouest et de Nord et les paysages y sont somptueux. La péninsule se place à l'extrême ouest de la Norvège continentale et offre donc plusieurs des meilleurs spots de surf de cette région. Montagnes à la verticale (collines de 300 mètres de haut) et vagues à l'horizontale, on y surfe avec les aigles dans une eau cristalline.

Infos pratiques

Capitale : Oslo
Monnaie : Couronne norvégienne (NOK)
Langue : Norvégien (note : la plupart des Norvégiens parlent très bien anglais !)
Durée de vol :  escale par Amsterdam, puis Amsterdam-Alesund Vigra (AES) en 2h. 
Fuseau horaire : GMT+1 (comme la France !)
Visa obligatoire : Non, le pays appartient à l'Union Européenne.
Vaccins obligatoires : Non. 

Alesund


Quel budget ?

Bien que l'on soit en Europe, la monnaie locale est la couronne norvégienne. À ce jour, 1€ est égal à 10,4 Norwegian Kroner. Attention, le coût de la vie en Norvège est plus élevé qu'en France (presque 40% plus cher !). Ainsi à ce jour 1 litre d'essence coûte 2€, un déjeuner au restaurant pas moins de 20€ et une place de cinéma 13€50.

Une nuitée d'hôtel sera 11% plus chère qu'en France. Ainsi côté logement, une nuitée en Airbnb dans la région y coutera en moyenne 100€. Dans la baie de Hoddevik, Lapoint Surf Camp propose 4 nuitées à 130€. Une nuit d'hôtel à Stadlandet variera autour des 150€. En van, la législation ne permet pas de vous arrêter où bon vous semble : il faudra se garer au camping ou se lier d'amitié avec un local qui vous laissera un coin de jardin ou de champ. 

Péninsule de Stad


Quel moyen de transport ?

Pour rejoindre la région des fjords, l'avion reste le moyen le plus rapide et le plus direct. Pour la péninsule de Stad, il faudra rejoindre l'aéroport d'Alesund. De là, le mieux sera de louer une voiture, pour parcourir les quelques 4h de trajet restantes. Au programme, des tunnels, des ponts, des vues panoramiques sur les côtes et même quelques trajets en ferry pour raccourcir la route. Un voyage en soit !

L'aéroport d'Alesund est relié en direct avec celui d'Amsterdam, où une escale s'impose donc. Il faudra compter 500€ au départ de Paris, globalement le même montant depuis Bordeaux ou Toulouse, selon la période du vol et l'anticipation de l'achat. Pour les planches, elles peuvent suivre sans soucis avec des compagnies comme KLM jusqu'à destination (même les longboards !). Comme toujours, prévoyez large à l'enregistrement, et renseignez-vous sur les modalités en amont. 

Sur place, la voiture vous sera utile pour naviguer entre les spots, visiter la péninsule et profiter de ses différents aspects touristiques et naturels. Compter 40€/jour minimum pour une location depuis l'aéroport, à quoi s'ajouteront les frais d'essence, de péages et de ferry. 

Quand partir ?

La saison de surf s'étend de février à novembre mais il est possible de trouver comme sur nos côtes des conditions toute l'année (bien que plus solides en hiver). La péninsule de Stad réagit particulièrement bien aux houles de Nord et d'Ouest.

Côté température de l'eau, elle sera en moyenne autour des 13°C en septembre, 11°C en octobre, 8-9°C en novembre et décembre, 6°C de janvier à avril, 12°C en juin, 14°C en juillet-août. Pour le matos, il faudra oser l'épaisseur : combinaison 6/5/4 minimum, chaussons et gants en 5mm voire 7mm au creux de l'hiver. L'été, vos chaussons 3mm feront office de "summer booties" et les plus réchauffés pourront passer à la 4/3. 



Note : attention aux heures de lever et de coucher des soleil, les jours raccourcissant à vue d'œil en période hivernale. Ainsi, on ne comptera que 5h de jour en janvier et jusqu'à 19h de jour en juillet ! Ce phénomène est dû à la proximité du pays avec le cercle polaire, et s'intensifie à mesure que l'on remonte au Nord.

Où surfer ?

Ervik
C'est le beachbreak principal de la péninsule de Stad. Il peut se montrer qualitatif si les bancs de sables de la période le permettent (ces derniers changent beaucoup, au gré des tempêtes). Du fait de l'orientation de la baie, le spot répondra particulièrement bien aux houles de nord-ouest. Le pic est meilleur à marée basse et descendante, plus mou en marée montante/haute. Attention à l'épave échouée sur la gauche de la baie, d'où un pic en gauche peut parfois se dégager : elle réserve son lot de ferraille tranchante à fleur d'eau. 

Ervik


Hoddevik
La baie voisine réserve un spot plus accessible, parfait pour le longboard. Il se réveille bon sous les houles de taille moyenne, toujours idéalement orientées nord-ouest du fait de l'orientation de la baie. Cette dernière étant plus profondément dans les terres, les vagues y seront généralement plus petites qu'à Ervik. Du fait de la hauteur des montagnes, le pic sera aussi plus protégé du vent, découvrant une vague consistante.

Hoddevik


Vetvika, Bremanger
Sur les îles Bremanger, la baie de Vetvika réserve une strike mission digne de ce nom aux adeptes de la discipline. La baie exposée ouest peut voir se former un pointbreak en droite sur les houles de nord et de nord-ouest. Réservé aux surfeurs les plus expérimentés, le spot (anciennement un secret spot) est à rejoindre à pied (plus d'une heure de marche) ou en bateau (une expédition de plus d'une heure également). Selon les rumeurs, cette baie inhabitée serait aussi le “plus bel endroit du monde”.

Alnes/Godoy  
Sur l'île de Godøya, voisine de l'aéroport d'Alesund (30 minutes de route) on trouve le spot d'Alnes. Deux options s'y dessinent : un beachbreak dans la partie la plus abritée, au sud du phare au niveau du point de vue de Sandvika. Ce dernier réagira mieux aux houles de sud-ouest, car orienté idéalement. Comme ailleurs, la vague dépendra du banc de sable, qui bouge selon les intempéries. À quelques centaines de mètres au Nord, on trouvera un reefbreak en droite, qui peut se révéler propre lorsque les conditions s'alignent (fréquence moyenne, face raisonnablement longues). 

Alnes beachbreak


Que faire les jours de flat ?

Nordfjord est le 6e plus long fjord de Norvege, il s'étend ainsi de la côte de Stadlandet à Jostedalsbreen, le plus grand glacier d'Europe. La région inclut aussi Hornindalsvatnet, le lac le plus profond d'Europe.

Du côté de la péninsule de Stad, il est possible de visiter la chapelle d'Ervik, érigée en mémoire du bombardement du navire "Sanct Svithun" dans le couloir de navigation au large de Stad à l'automne 1943. Les habitants d'Ervik avaient alors mené une impressionnante opération de sauvetage. La cloche du navire "Sanct Svithun" sert maintenant de cloche d'église dans la chapelle.

Chapelle d'Ervik


Quelques 300m au-dessus de la plage sur la route principale, une grange abrite une rampe de skate, où il est possible de pratiquer quelques heures pour quelques euros seulement. Les enfants du village y passent du temps après l'école. 

En prenant de la hauteur, vous pourrez aussi visiter Vestkapp (West Cape), le cap le plus à l'Ouest de la Norvège continentale. En y montant, on passe sur la face Nord de la péninsule, avec une vue imprenable sur les fjords : à privilégier au lever du jour, où les lumières sont marquantes. En haut, un restaurant avec vue étendue. C'est aussi l'endroit idéal pour observer les aurores boréales lorsqu'elles sont visibles dans la région.

Côté balade, l'île de Bremanger plus au sud est réputée pour être la Norvège miniature, le “petit Lofoten”, avec plus de 100 chemins tracés à explorer, pour tous les niveaux. Également la première municipalité de Norvège en termes de rennes.

Formalités administratives

La Norvège appartenant à l'espace Schengen (Europe) il n'y a plus de contrôle aux frontières pour les voyageurs en provenance de la France. Toutefois, un passeport ou une carte nationale d'identité en cours de validité sont exigés pour l'entrée et le séjour sur le territoire.

*COVID* À ce jour, les restrictions sanitaires encadrant les déplacements vers la Norvège ont été levées.

> Pour approfondir : France Diplomatie / Office de tourisme de Norvège
> Plus d'articles DESTINATION
Mots clés : destination, norvege, voyage, trip, surf, eau froide, fjords, guide | Ce contenu a été lu 1735 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Voyages | Le 10/07/2022
Rendez-vous sur la façade Pacifique du Mexique, dans la région de Nayarit.
Voyages | Le 12/06/2022
C'est au sud-est de l'Afrique que nous nous envolons ce mois de juin !
Voyages | Le 06/05/2022
Escapade au berceau de la glisse américaine.