Voyages - Afrique : Koa Smith continue sa belle histoire avec Skeleton Bay

Un vlog en deux parties, à la découverte de la côte namibienne et ses merveilles.

- @oceansurfreport -
Koa Smith est en Afrique, pour un surf trip à la découverte du continent, de son surf mais aussi des cultures de ses différents pays. Nous vous partagions en début de mois son passage sur la côte ouest d'Afrique du Sud, puis son étape du côté de Durban. Cette fois il revient avec un edit en deux parties à Skeleton Bay.

En compagnie de Sam Potter, l'Hawaiien a repéré un "swell secret" sensé toucher Skeleton Bay les jours suivants, et alors que la plupart des surfeurs présents en Afrique du Sud se rendent à J-Bay, il embarque pour un pari de dernière minute en direction de la Namibie. Et c'est un pari payant ! Ce n'est d'ailleurs pas le premier pour Koa, qui scorait sur place en 2020, tout comme il l'avait fait en 2019. Dès le premier jour et alors que le swell ne doit arriver que le lendemain, les conditions se présentent comme idéales, et personne d'autre ne s'apprête à se jeter à l'eau. 

Ce trip est également l'occasion d'aborder les problématiques locales et environnementales que les surfeurs rencontrent sur leur chemin. Sur la côte de Skeleton, le duo part à la rencontre d'Ocean Conservation, qui s'évertue à sauver les phoques victimes d'étranglement causés par les plastiques polluant les océans et les lignes commerciales de pêche. 

Partie 1 : 


Dans la partie 2, un départ de nuit, dans le noir profond du désert, si perdus que les surfeurs ne sont d'abord plus sûrs de la direction de l'océan. Sur place, même configuration que la veille, avec de surcroît des vagues plus hautes, un "upgrade" du jour précédent. La gauche semble interminable. Elle est si longue qu'il faut remonter le long de la plage pour rejoindre à nouveau le pic, et quelques tours suffisent à épuiser le surfeur. Au sixième, il sent déjà que la fatigue s'est emparée de son corps, mais l'adrénaline de la journée le pousse à chaque fois à repartir, jusqu'à cumuler 10 "tours".

"Mon corps est cassé, mon cerveau me fait mal, mais mon âme est pleinement rechargée. Merci Skeleton Bay" conclut Koa à l'issue de cette journée magique. Avant de reprendre l'avion, le duo passe par le village local et emmène quelques enfants à l'océan, pour une session de surf et de partage.

Partie 2 : 


> Vidéos par The Smith Brothers
>> Retrouvez plus de vidéos de Koa Smith





                   
Mots clés : skeleton bay, namibie, koa smith, sam potter, afrique, vlog, ocean conservation | Ce contenu a été lu 2338 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 02/08/2020
Même si là, ce sont les vagues qui ont tendance à doubler.