Waterman - Jérôme Sahyoun : "La peur fait partie de ce que l'on recherche"

Le dernier podcast de Surf Report Maroc donne la parole au waterman et surfeur de gros marocain.

- @oceansurfreport -
Depuis quelques mois, nos confrères de Surf Report Maroc ont lancé leur podcast "Mouja", à travers lequel ils proposent de rencontrer des acteurs majeurs de l'écosystème surf et bodyboard au Maroc.

Après avoir reçu Laurent Miramont, directeur du QS Pro Taghazout Bay, puis Abdel el Harim, premier surfeur professionnel au Maroc, Khalil El Boudali, co-fondateur de Surf Report Maroc, est parti à la rencontre de Jérôme Sahyoun, waterman et surfeur de grosses vagues.

Surf Report Maroc : "L'invité du jour est un personnage singulier. Ce Marocain est un waterman respecté par les puristes d'une discipline radicale : la chasse aux grosses vagues ! Cet infatigable personnage peut parcourir plusieurs dizaines de milliers de kilomètres de route par an pour rechercher de nouvelles vagues secrètes.

A travers notre conversation, j'ai essayé de comprendre le parcours de Jérôme, sa relation avec la nature mais aussi les raisons qui ont poussé cette fratrie de trois garçons (Laurent, Jérôme, Sébastien) à exceller dans les sports extrêmes (chasse sportive, surf, triathlon Ironman). 

J'essaie aussi de tirer des leçons de son premier job à 18 ans, scaphandrier dans les profondeurs de l'océan puis ses débuts en surf et de search dans la région de Tan Tan.

Aujourd'hui, il vient avec toutes ces casquettes, et notamment celle de Big Wave Surfeur. Il parle de sa nomination au Big Wave Awards, lors d'un fabuleux trip en Irlande, sa chute dans cette vague incroyable (nominée aux XXL Awards) et les ressources qui l'ont aidé pour s'en sortir."
        
Mots clés : jérôme sahyoun, maroc, xxl, waterman, podcast | Ce contenu a été lu 2812 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 28/07/2020
Le barrel landais sous toutes ses coutures.
Surf | Le 22/07/2020
"Il y a beaucoup de vagues dans les environs et pas seulement Anchor Point" - Ramzi Boukhiam.