WCT - Bruce Irons wildcard au Pipe Masters

Cadeau de la WSL

- @oceansurfreport -

L’exclu a été révélée il y a quelques heures par nos confrères de Stab Mag sous la plume d’Elliot Struck : la WSL devrait annoncer demain l’attribution d’une wildcard à Bruce Irons pour le Billabong Pipe Masters.

L’année dernière, la polémique avait gonflé sur son absence du contest organisé en hommage à son frère, ‘In memory of Andy Irons’ après un post du concerné sur Instagram : "Aujourd’hui est l’un des pires jours de ma carrière de surfeur car Billabong m’a dit qu’il n’y n’avait pas de place pour moi dans leur contest qui est pourtant en mémoire de mon frère."

Cette année, c’est sur Instagram toujours que s’est jouée la bataille. Une campagne de soutien pour l’attribution d’une invitation à Bruce Irons a été lancée sous le hashtag #bruce4pipemasterswildcard, utilisé 305 fois à ce jour. Kolohe Andino, Ryan Hipwood, Luke Egan, Mark Matthews et bien d’autres ont ainsi montré leur soutien à Bruce.

Un sujet qui restait sensible jusqu’à aujourd’hui car le Pipe Masters ne fonctionne pas comme n’importe quel event du CT puisque les wildcards invitées sont des locaux triés sur le volet. L’année dernière la WSL a créé le principal des Trials, un mini Pipe Masters, avec son propre prize money et la possibilité pour deux surfeurs de se qualifier pour l’event principal.

Le commissaire de la WSL Kieren Perrow aurait donc apparemment court-circuité le processus pour faire directement passer Bruce Irons parmi les deux wildcards du Pipe. Bruce affrontera donc l'un des meilleurs au classement mondial au premier Tour et pourrait bien jouer les trouble-fêtes.

Crédits photo © Tom Servais

Mots clés : bruce irons, pipeline masters, wildcard, wsl, andy irons | Ce contenu a été lu 2887 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs