XXL - 2020 WSL Big Waves Awards : Wipeout of The Year - Jerome Sahyoun

- @oceansurfreport -
Jerome Sahyoun sur la fameuse vague de Mullaghmore  @jaybelsky

Le lien pour voter pour JĂ©rĂ´me Sahyoun  afin qu'il gagne le prix de  la World Surf League du 'Wipeout de l'annĂ©e' :

https://www.worldsurfleague.com/bigwaveawards


Le Waterman du dĂ©sert, JĂ©rĂ´me Sahyoun, s'est attaquĂ© Ă  Mullaghmore Head en Irlande le 13 Janvier, lancĂ© Ă  pleine vitesse sur une vague gĂ©ante, il chute et la lèvre lui tombe dessus..Le plus gros « Wipeout » de sa vie qui va lui offrir son ticket d'entrĂ©e Ă  la grande cĂ©rĂ©monie des remises des prix du Surf de grosses vagues dans la catĂ©gorie 'Wipeout de l'annĂ©e' organisĂ© par la World Surf League.

Wipeout : « Une chute ou un accident causĂ© gĂ©nĂ©ralement par une perte de contrĂ´le ».

ContactĂ© par nos soins, JĂ©rĂ´me Sahyoun nous raconte son expĂ©rience durant ce fameux Wipeout :

« Le premier jour, on a eu de parfaites conditions avec des grosses vagues, le deuxième jour un peu moins, il y avait que deux Jet Ski sur le pic. Sur cette vague, mon partenaire m'a tractĂ© un peu en retard il a ralenti au dernier moment et il m'a dit n'y va pas ! Mais je suis parti comme mĂŞme ! J'ai pris la confiance de vouloir aller de plus en plus Ă  l'intĂ©rieur vu que ce jour on a eu des sĂ©ries moins grosses que la veille. La vague a doublĂ© de taille une fois en bas, Je me suis dit si j'y vais tout droit la lèvre va me tomber dessus alors je repars en backside, ma planche a collĂ© et je me suis dĂ©sĂ©quilibrĂ© et la lèvre s'est Ă©clatĂ©e juste au dessus de moi ! »

La gestion de la peur : « Je suis restĂ© calme »

Le premier impact, j'ai eu très mal au bras je me suis fait secouer sous l'eau que je n'arrivais pas Ă  attraper la poignĂ©e, ça me secouait tellement fort que je me suis dit il ne faut pas que je m'Ă©vanouisse, Ă  un moment j'ai commencĂ© Ă  ramer vers la surface, Ă  peine remonter  pour reprendre mon souffle que la deuxième vague est arrivĂ©e et m'a enfoncĂ©e encore plus profond ! je suis restĂ© calme, mon gilet s'est gonflĂ©, trois capsules ont Ă©clatĂ© dĂ» Ă  la pression je pense mais heureusement que mon gilet m'a remontĂ© Ă  la surface. 

JĂ©rĂ´me Sahyoun Ă  gauche de Kipp Caddy

Les consĂ©quences de la chute : « C'est la première fois de ma vie que je crache du sang »

L'impact de la lèvre sur moi a Ă©tĂ© très intense ! Quand je suis tombĂ© tout le monde a essayĂ© de me rĂ©cupĂ©rer et non pas seulement mon collègue, une fois que je suis montĂ© sur le Jet-ski j'ai crachĂ© du sang, c'Ă©tait la première fois que ça m'arrive ! J'ai eu des gros Wipeout dans ma vie que ça soit Ă  Jaws Ă  Mavericks ou Ă  Sidi Ifni mais celui lĂ  Ă©tait diffĂ©rent ! J'avais l'Ă©paule dĂ©foncĂ© et tout mes os dĂ©placĂ©s, j'avais des courtes nuits durant les trois semaines qui ont suivi car une fois que je me retournĂ© pendant mon sommeil j'avais très mal !


Le traumatisme du Wipeout : « J'ai voulu de suite y retourner ! »

Une fois sortis de l'eau je suis parti vite remplacer les trois capsules de mon gilet qui avait Ă©clatĂ©. J'ai dit Ă  mon Ă©quipe : « Allez !! On repart ! » Mais mon Ă©quipe m'a arrĂŞtĂ© car ça en valaient pas le risque vu que les conditions n'Ă©taient plus bonnes alors on a dĂ©cidĂ© de rentrer. Mais le lendemain dĂ©jĂ , je suis partis surfer sur un slab !



     
Mots clés : jérôme sahyoun, mullaghmore, irlande, wipeout, world surf league, bigwavesawards, wipeout of the year | Ce contenu a été lu 1156 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 16/06/2020
''Mordros'', un court-métrage qui explore la relation entre le Britannique et sa vague de prédilection.