Bodyboard - ''Tabu'' : l'art de débrancher son cerveau, par Antonio Cardoso

L'engagement à son paroxysme.

- @oceansurfreport -


Les études scientifiques ont prouvé que la prise de risque liée aux sports extrêmes déclenchait trois phases dans le système nerveux. La première est dominée par le stress et la peur. Quand le danger guette, le système limbique, considéré comme le siège cérébral des émotions, se voit largement sollicité. Dès lors, les glandes surrénales et le système nerveux central sécrètent de l'adrénaline. Le rythme cardiaque s'accélère, les bronches et les pupilles se dilatent et le corps se met en état d'alerte. Bref, ce qui se passe à chaque fois qu'Antonio Cardoso décide de partir sur une vague.

Quand le Portugais court le monde, ce n'est pas pour chercher des spots de repli. Dans le premier épisode de "Tabu", une nouvelle web-série où le bodyboardeur lusophone défie la loi naturelle aux quatre coins du globe, Antonio parcourt le littoral australien en quête de vagues qui font tout pour ne pas être surfées. Et c'est réussi.

Réalisation : Ricardo Pina

 
Mots clés : antonio cardoso, bodyboard, portugal, australie, tabu | Ce contenu a été lu 3518 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 25/08/2020
Vendredi dernier, la tempête "Kyle" a ranimé la vague géante de Praia do Norte.
Bodyboard | Le 06/05/2020
Quand le Portugais court le monde, ce n'est pas pour chercher des spots de repli.
Bodyboard | Le 25/09/2013
At home - Portugal