Bodyboard - L'année 2022 de Maxime Castillo sur le Tour IBC

Le bodyboardeur français a fini dans le top 10 mondial.

- @oceansurfreport -

 


Maxime Castillo avait lancé une série intitulée "Behind the Tour" sur sa chaîne YouTube, durant laquelle il nous embarquait dans sa valise à chaque étape qu'il faisait à travers le monde. Le moment est venu pour le bodyboardeur français de clôturer tout ça pour passer à la saison 2023, qui vient d'ailleurs tout juste de commencer avec le lancement du Tour IBC ! Mais avant cela, revenons sur sa saison 2022. Alors qu'après la pandémie, il attendait le retour du circuit compétitif avec impatience, Maxime semble avoir atteint l'objectif qu'il s'était fixé. Si vous avez manqué un ou plusieurs résultats du Français, c'est le moment de rattraper votre retard. 


Max avec ses amis du Tour dont Yann Salaun


Max a très bien commencé son année, avec une 3ème place en mars sur la gauche d'Arica, derrière son compatriote Amaury Lavernhe. La vague chilienne n'est pourtant pas aussi facile qu'elle ne parait, demandez à Kyllian Guerin si vous avez un doute. Déjà en free surf, avant le lancement de la compétition, Max paraissait bien en forme et très à l'aise sur la vague. Un sentiment qui s'est confirmé au cours de ses séries, comme sur cette sortie de barrel en back. 


Arica


Toujours au Chili, Maxime est parti 300km plus au sud, sur le spot d'Iquique. Pour ceux qui ne connaissent pas la vague, c'est davantage une droite, suffisamment creuse pour que les compétiteurs puissent avoir de bonnes rampes et de quoi se mettre quelques tubes. Dans les premières séries, les vagues étaient moins grosses qu'à Arica, ce qui n'a pas empêché Max d'enchainer les rollos, mais malgré ses efforts il n'est pas parvenu jusqu'en finale et terminera 9ème


Iquique


Cinq heures de route plus tard, le bodyboardeur et les autres athlètes sont arrivés à la troisième étape chilienne d'Antofagasta. Cette fois c'est sur la longue gauche qui déroule devant la ville qu'ils ont lancé la compétition. C'est sur cette étape que Maxime a fait son moins bon résultat de la saison en finissant à la 17ème place. 


Antofagasta


Ensuite, direction le Brésil où les gars ont eu droit à tous les types de plans d'eau pendant le séjour dans la région. Dans les premiers jours, les organisateurs ont lancé les séries dans des conditions énormes puis, une fois la tempête passée les bodyboardeurs ont pu surfer un pic gauche droite parfait. Le français a passé plusieurs tours et s'est remis dans la course en atteignant la 5ème place. Il obtiendra un résultat similaire au Sintra Pro qui s'est tenu en septembre sous le soleil portugais. 


Brasil


Le Tour IBC s'est fini en beauté sur une vague aussi dangereuse que spectaculaire, le Fronton. Cette vague donne l'impression que l'océan tout entier se concentre au même endroit lorsqu'elle déferle à fleur d'eau. L'eau d'un bleu translucide, le barrel épais et les rampes nous feraient presque rêver si l'on ne tenait pas compte de ses dangers. Les images de Maxime là-bas sont sensationnelles et il a été récompensé par une 9ème place. C'est d'ailleurs son classement dans le tableau final. L'objectif qu'il s'était fixé de finir dans le top 10 est bel et bien réussi pour Max, derrières les deux légendes du bodyboard mondial que sont Amaury Lavernhe et Pierre Louis Costes. La suite s'annonce excellente pour Max, toujours en lice au Antofagasta Bodyboard Festival 2023 !  

>> Le direct est à retrouver ici 


Fronton

Fronton

Fronton


  

          
Mots clés : maxime castillo, ibc, arica, iquique, antofagasta, brasil, fronton | Ce contenu a été lu 2226 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs