Bodyboard - ''Pinky Pilzy'' : le retour à l'eau de Pierre-Louis Costes au Portugal !

Le bodyboard c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas.

- @oceansurfreport -

 
Le confinement a représenté une véritable mise à l'épreuve pour les surfeurs. Habitués à être à l'extérieur tous les jours, beaucoup d'entre eux ont difficilement vécu le fait de devoir rester enfermé pendant près de deux mois. C'était le cas de Pierre-Louis Costes, confiné au Portugal où il a élu domicile depuis quelques années déjà.

Le double champion du monde de bodyboard s'est retrouvé dans une situation difficile : "Le plus dur, c'est de ne pas être libre tout simplement. Ne pas pouvoir aller à l'eau est vraiment un challenge pour nous surfeurs, c'est tellement important pour notre état mental a-t-il expliqué dans une interview accordée à la Fédération Française de Surf durant le confinement. Quelle punition de la nature envers l'humanité. Il y aura forcément un après coronavirus et nos habitudes vont devoir changer."

Mais après une longue période de confinement notamment passée auprès de son enfant de deux ans et en s'occupant comme il a pu, à base d'exercices physiques, de jardinage et de réflexion, "PLC" a enfin pu faire son retour à l'eau. Le long des côtes portugaises, le trentenaire prouve que le bodyboard c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas.

Réalisation : Antonio Saraiva

 
Mots clés : pierre-louis costes, bodyboard, portugal, covid-19, confinement, lockdown | Ce contenu a été lu 3370 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Bodyboard | Le 03/08/2022
La pression monte d'un cran aujourd'hui sur le spot de Malé.
Bodyboard | Le 21/07/2022
Pierre-Louis Costes et Isabela Sousa montrent le chemin à Moises Silva et Hugo Menendez.
Bodyboard | Le 27/06/2022
Le team Pride a été accueilli par Pedro Correia pour un trip de haut-niveau.