Contests - Kelly Slater sur la voie d'un 11ème titre mondial

Le King une nouvelle fois couronné à Trestles après une finale haletante contre Owen Wright

- @oceansurfreport -

WCT Hurley Pro Lower Trestles

7ème étape du WCT 2011
San Onofre State Beach, Lower Trestles, Californie

Décalage Horaire : (-9h avec la France)
Du 18 au 24 septembre 2011

Prize Money : 425.000 $

 

Décidément, rien n'arrête la locomotive Slater ! Et, après une journée comme celle qu'à connu le Hurley Pro hier, on ne voit pas ce qu'il pourrait l'empêcher de succéder à lui-même en 2011 !

 

Ce mercredi, l'infatigable Américain de 39 ans, Kelly Slater, s'est rapproché encore un peu plus d'un 11ème titre mondial en remportant le cinquième titre de sa carrière (son deuxième consécutif)  au Hurley Pro Trestles : le champion du monde 2010 est venu à bout de son éternel rival Owen Wright, 21 ans, après un combat final d'anthologie au terme duquel le Floridien a fini par s'imposer dans les dernières secondes. 

 

Ce troisième face-à-face final d'affilé entre Slater et Wright, après ceux de Teahupoo (remporté on le rappelle par le King) et de New-York (où l'Australien l'avait finalement emporté), est aujourd'hui rentré dans l'histoire de l'ASP, car jamais auparavant l'autorité mondiale du surf professionnel n'avait connu une succession de trois confrontations entre deux même surfeurs sur le Dream Tour. Cela est d'autant plus remarquable que ces deux membres de l'élite, actuellement 1er et 2ème mondial, se livrent une bataille passionnante pour le titre mondial ASP 2011.

 

Mais quel final ! Vêtu du même licra blanc que celui qu'il portait en 2010, avec cependant le numéro 1 floqué dans le dos (l'année dernière, il était deuxième au classement au moment du Hurley Pro), Slater a assuré le spectacle lors de cette dernière journée à Trestles. Les chiffres parlent d'eux-même : en quart de finale, il a littéralement survolé sa série face à Josh Kerr (c'est la 3ème fois d'affilé que Kelly élimine l'Australien dans les phases finales) grâce notamment à une vague notée 9,43 points (et un total de 17,60 points), en demi-finale contre le Brésilien Heitor Alves, il décroche le total le plus élevé de l'épreuve (18,40 points sur 20). Enfin, dans les derniers instants de cette finale captivante, il réussi a trouver la droite qui le mènera tout droit à la plage, mais surtout à la victoire, pour laquelle il obtient un solide 9 points et qui lui fait grimper sa note totale à 17,50 points.

Autres chiffres affolants : c'est la 48ème victoire de Kelly Slater sur le World Tour ASP, ainsi que sa 3ème finale remportée cette année !

 

"Owen (Wright) est si dangereux, il a encore tellement bien surfé aujourd'hui", a déclaré Kelly. "Il n'y a vraiment aucuns points faibles dans son surf et il va être un sacré client à chaque compétition. Ils sont nombreux à avoir essayé de l'éliminer cette semaine. J'ai été chanceux dans ce dernier duel. Je prenais la première vague de la série alors qu'il avait la priorité et lorsque je l'avais, je voulais attendre. Je regardais s'il n'y avait pas une vague après celle d'Owen. Je suis heureux d'avoir surfer contre lui et d'avoir gagné à Trestles. Ça a été une grande semaine et merci à tous pour le soutien fou, ça a été merveilleux. "

 

Owen Wright, qui poursuit dans sa lancée dans sa deuxième année parmi les meilleurs surfeurs du monde, se sera vaillamment battu au cours de cet ultime duel, trouvant une vague juste derrière le King qui lui permet d'assurer tout de même un total de 16,74 points en finale du Hurley Pro 2011. Son parcours dans cette 7ème compétition du WCT 2011 est dans tous les cas représentatif de sa pleine forme et sa grande confiance dans son surf depuis quelques mois, depuis qu'il est arrivé 5ème du Billabong Pro à Rio : même s'il aurait pu se faire sortir en quart par un Mick Fanning déchaîné, qu'il élimine grâce à une meilleure note sur une vague après que les deux compétiteurs se soient vu gratifiés du même total, il s'est débarrassé du jeune rookie Julian Wilson, pourtant "on fire" après son succès contre Joel Parkinson.

Mais Goliath n'aura pas vaincu David lors de "la belle".

 

"J'aime cette rivalité", a déclaré l'Australien. "Nous avons eu de belles séries tous les deux et ces trois dernières finales ont été formidables. Je suis content que des sets soient arrivés à la fin. J'ai raté ma finale mais je suis content que le dernier duel est eu lieu à la fin."

 

Julian Wilson, l'une des vedettes incontestables de ce Hurley Pro Trestles 2011, a sans doute gagné des points aujourd'hui dans la course au titre de Rookie of the Year 2011 : après un départ en demi-teinte sur le circuit du WCT 2011, le jeune prodige  a démontré à Trestles qu'il était capable de faire tomber les meilleurs et qu'il n'avait rien à leur envier du point de vue de leur puissance et leur technique. Son aisance et sa facilité à replaquer ses manoeuvres aériennes fut une nouvelle fois déconcertante hier. Après avoir perdu sur le fil sa série du Round 4 contre Joel Parkinson, le jeune surfeur de 22 ans a remis les pendules à l'heure en éliminant son compatriote en quart de finale grâce à un total de 18,23 points, mais surtout la meilleure note sur une vague de l'épreuve (un 9,80 points).

 

"J'étais certainement un peu révolté après hier, non pas contre Joel (Parkinson), mais juste parce que je voulais montrer que je pouvais le battre", avait déclaré Wilson après sa victoire en quart. "J'ai rêvé de surfer contre Joel et Mick (Fanning) toute ma vie et la journée d'hier m'a donné beaucoup de confiance pour le battre aujourd'hui."

 

Malheureusement pour lui, le chemin s'arrêtera en demi-finales : opposé à Owen Wright, il est pénalisé quelques minutes après le lancement de la série, suite à une interférence avec son adversaire, qui l'oblige à scorer deux notes supérieures à 7 en un temps réduit. Julian Wilson peut nourrir certains regrets, mais il est sûr qu'on le reverra dans les phases finales au Quiksilver Pro France, après ce qu'il nous a montré à Trestles. Il est désormais 11ème au classement mondial.

 

Enfin, il faut saluer la performance du Brésilien Heitor Alves lors de cette dernière journée à Trestles : le surfeur de 29 ans, qui avait terminé quelques jours plus tôt 5e ex aequo du Quiksilver Pro New York, a poursuivi sa folle épopée contre les meilleurs tacticiens du Hurley pro : il a sorti deux autres sérieux prétendants au titre 2011, dénommés Taj Burrow et Adriano de Souza, avant de tomber face à Slater en demi-finale. En terminant 3ème ex aequo, il signe en Californie le meilleur résultat de sa carrière sur le World Tour. Le voici désormais 14ème au classement mondial.

 

Le Top 34 a maintenant rendez-vous dans les Landes, pour le Quiksilver Pro France 2011, du 4 au 13 octobre !

 

Plus d'infos, de photos et de vidéos du HURLEY PRO TRESTLES : http://www.hurley.com/hurleypro/

 

HURLEY PRO TRESTLES - FINALE :

1 ? Kelly Slater (USA) 17.50

2 ? Owen Wright (AUS) 16.74

 

HURLEY PRO TRESTLES DEMI-FINALES :

SF 1: Kelly Slater (USA) 18.40 def. Heitor Alves (BRA) 16.57

SF 2: Owen Wright (AUS) 14.74 def. Julian Wilson (AUS) 10.04

 

HURLEY PRO TRESTLES QUARTS DE FINALE :

QF 1: Heitor Alves (BRA) 12.77 def. Adriano de Souza (BRA) 12.50

QF 2: Kelly Slater (USA) 17.60 def. Josh Kerr (AUS) 11.07

QF 3: Owen Wright (AUS) 15.67 def. Mick Fanning (AUS) 15.67

QF 4: Julian Wilson (AUS) 18.23 def. Joel Parkinson (AUS) 14.93

 

HURLEY PRO TRESTLES - ROUND 5 :

Heat 1: Heitor Alves (BRA) 12.74 def. Taj Burrow (AUS) 9.80

Heat 2: Josh Kerr (AUS) 15.27 def. Jeremy Flores (FRA) 12.97

Heat 3: Mick Fanning (AUS) 18.23 def. Damien Hobgood (USA) 10.27

Heat 4: Julian Wilson (AUS) 15.67 def. Adrian Buchan (AUS) 12.37

 

TOP 10 AU CLASSEMENT DE L'ASP WORLD TOUR APRES LE HURLEY PRO TRESTLES:

1 ? Kelly Slater (USA) 44,950 pts.

2 ? Owen Wright (AUS) 39,900

3 ? Joel Parkinson (AUS) 35,400

4 ? Adriano de Souza (BRA)31950

5 ? Josh Kerr (AUS)30,800

6 ? Taj Burrow (AUS) 29,250

7 ? Mick Fanning (AUS)28,200

8 ? Jordy Smith (ZAF)27,500

9 ? Jeremy Flores (FRA)23,700

10 ? Michel Bourez (PYF) 22,250

 

Credit Photos : ASP / Hurley / Derek Bahn

Mots clés : kelly, slater, voie, 11eme, titre, mondial | Ce contenu a été lu 16403 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 10/10/2019
Mais aussi Yago Dora, Jorgann Couzinet ou encore William Aliotti.
WCT | Le 02/10/2019
Suspense, come-back, rédemption, perfection... Tout y était !