Région - Gold Coast, côte suprême du surf

Retour en images sur les meilleures sessions de ces dernières années.

- @oceansurfreport -



Comme l'expliquait Alan Van Gysen, le producteur de l'épisode précédent qui mettait en lumière J-Bay, le principe d'Out Front est de célébrer vos spots préférés. Ces épisodes sont à voir comme une sorte d'hommage rendu à divers haut-lieux du surf à travers le monde. Ce nouvel Out Front est consacré à la Gold Coast.

L'edit réunit certains des plus grands surfeurs du monde, Australiens mais aussi étrangers. Vous apercevrez notamment Mick Fanning, Joel Parkinson, Asher Pacey, Stephanie Gilmore, Josh Kerr, Mark Occhilupo, Seth Moniz, Ethan Ewing, Jack Freestone ou encore Kelly Slater (pour ne citer qu'eux). Il regroupe les meilleures sessions et les plus belles vagues qui ont fait vibrer les spots de cette côte australienne ces dernières années. Et on peut vous dire qu'il y en a eu pas mal.

 La Gold Coast est connue de tous, au moins de nom. C'est une immense étendue de plages de sable jonchée de roches de lave noire en face desquelles de longs tubes déroulent très souvent. Ces quarante kilomètres de côte abritent de très nombreux spots de surf, dont certains de classe mondiale ont accueilli des étapes du World Tour pendant des années.

Classée réserve mondiale du surf, elle a vu naître certains des meilleurs surfeurs du monde. Son histoire, sa culture et ses vagues en font une terre de surf par excellence et la propulsent presque au rang de mythe. Tout cela a tendance à nous faire oublier qu'elle est aussi tout simplement le homespot de certains surfeurs qui y sont nés et y ont grandi. C'est un lieu chargé de la grande histoire du surf mais aussi d'histoires et de trajectoires plus personnelles.


Ce territoire littoral évolue en permanence en fonction des déplacements de bancs de sable, des changements climatiques liés aux saisons et de l'afflux de population parfois hallucinant. La Gold Coast se compose aussi de nombreux pointbreaks en droite, souvent interminables, et de quelques gauches. Elle regroupe de ce fait certains des line-ups les plus compétitifs de la planète.

Cette côte du Queensland se compose également de plusieurs kilomètres de beachbreaks, qui marchent à merveille lorsque les bancs de sables se positionnent correctement, sur lesquels il est possible de se replier lorsque les autres spots sont surpeuplés ou que la houle est trop forte.



Parmi les spots les plus connus nous pourrons mentionner KirraSnapper RocksGreenmountBurleigh Heads ou encore Surfers Paradise

La vague de Kirra est souvent considérée comme le meilleur beachbreak en droite d'Australie, voire du monde. C'est avec une solide houle sud-est est que le spot marche le mieux, mais certaines houles cycloniques d'est et de nord-est peuvent aussi y produire des tubes épiques (si le sable est là où il faut). Question régularité, c'est Burleigh Heads qui bat tous les records en raison de la courbe de la côte à cet endroit là. Le spot marche à merveille quand la houle vient du sud et que le vent est orienté sud-ouest. Il est rare qu'il se passe une semaine sans que plusieurs sessions n'y soient possibles.

La très grande qualité de l'ensemble de ces spots attire toute l'année des surfeurs du monde entier qui viennent se mêler inlassablement aux locaux. Il y a très souvent beaucoup de monde aux pics, et c'est seulement votre niveau qui vous permettra de vous démarquer et de prendre de bonnes vagues de série. 

Par Ondine Wislez Pons
- Vidéo dirigée par Lachlan McKinnon pour Surfline 
> Retrouvez plus de vidéos sur la Gold Coast 








             
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 18/01/2022
À The Point les conditions étaient solides toute la matinée et les surfeurs y ont enchaîné les tubes.
Surf | Le 12/01/2022
Mickey et Owen Wright ont été les vedettes de la session.
Surf | Le 04/01/2022
Ce 3 janvier a révélé le spot de la Gold Coast sous l'une de ses plus belles facettes.