SUP - Traverser la Méditerranée en pleine tempête : le dernier défi des frères Teulade

Au total, plus de 200km parcourus, avec des rafales à 52 nœuds et des vagues de 4-5m.

- @oceansurfreport -

L'histoire du SUP Downwind et des frères Teulade remonte à deux ans et leur première traversée de l'étang de Berre, à l'ouest de Marseille. À force de s'entraîner à repousser leurs limites le long de la Côte bleue, ils devaient bien faire face à un défi herculéen. L'idée ? Se servir des coups de mistrals et des bumps créés par le vent fort pour rallier la Ciotat à la Corse. "La Méditerranée est réputée pour ses vents très puissants, ses gros creux et ses périodes assez serrées", raconte Jérémy, l'un des deux frangins.

Départ avant l'aube, avec des conditions peu favorables à la prise d'élan vent dans le dos. Mais une fois "le ventilateur en marche", avec 40 noeuds établis, les trains de houle se mettent en place et permettent à Jérémy et Thomas, qui se succèdent en relais, d'avancer. "J'avais l'impression de charger une grosse vague en gun, c'était le même feeling", retrace Ludovic. Après 6h de traversée intense et de lourds pépins physiques, l'aventure s'arrête.

Ce reportage retrace le parcours des deux frères, de Bandol et sa phase de préparation matérielle et logistique, en passant par le grand Départ à la Ciotat, et pour se terminer sur le renoncement final à 15h de rame des côtes corses, dû à l'état de forme des deux hommes et aux conditions météorologiques. "On pense qu'il vaut mieux tenter que de ne pas essayer, on ne regrette rien et on s'est fait plaisir", concluent-ils. "Maestral", où l'éternelle quête de ce rêve un peu fou.

>> Réalisation : Horue Movie Production.

>> Photo à la une : Greg Rabejac.

         
Mots clés : frères teulade, oxbow, downwind, paddle, sup | Ce contenu a été lu 8955 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Autres | Le 12/07/2021
Une chasse au trésor nationale pour gagner une planche de surf unique au monde.
Waterman | Le 14/01/2021
Un véritable instant de communion pour le nageur-sauveteur de Lacanau-Océan.