SUP - Le Franco-brésilien Rémi Quique ouvre le mascaret des ''7 Fantômes'' en foil

Et devient ainsi le premier homme à chevaucher le mascaret indonésien sur ce support.

- @oceansurfreport -
Comme tout mascaret, le Bono de la Kampar est un phénomène lunaire obscur et énigmatique. "Marées semi-diurnes inégales qui donnent une grande sinusoïde de jour, plus d'eau dans la Kampar et vents favorables dûs à la mousson de nord-est", sont autant de facteurs détaillés par Antony "Yep" Colas dans son ouvrage ''Mascaret, l'onde lunaire'' qui expliquent la formation d'une ondulation consistante à l'est de l'île de Sumatra, en Indonésie.

Découvert par le surfeur-explorateur en septembre 2010 et rendu célèbre aux yeux du monde un an plus tard suite à l'expédition "Seven Ghosts" de Rip Curl, l'onde qui progresse au cœur de la province de Riau entretient le mystère, alimentant ainsi les légendes locales. C'est dans ce contexte que le surfeur et supeur franco-brésilien Rémi Quique s'est rendu à l'est de Sumatra, devenant ainsi le premier homme à chevaucher le mascaret indonésien en foil. 

Réalisation et photo à la une : Victor Dutra films  
Mots clés : remi quique, f-one foil, foil, seven ghost, bono, kampar, sumatra | Ce contenu a été lu 6680 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
SUP | Le 10/09/2019
Le surfeur breton "multi-support" Martin Letourneur explique en détail les points clés.