Surf - Betet Merta chez lui en Indonésie

Le Balinais est toujours aussi à l'aise et performant sur les vagues et dans les barrels de ses homespots.

- @oceansurfreport -


L'histoire qui unit Betet Merta à RVCA dure depuis de nombreuses années et elle ne semble pas prête de s'arrêter. Dans cet édit on retrouve le surfeur chez lui en Indo, dont il connaît les spots mieux que personne et où il est respecté et admiré de tous. 

Betet est né et a grandi à Kuta. Quand il a commencé le surf, il écumait les plages de Canggu alors vides du monde à cette époque. Si le monde au pic a bien évolué au fil des années à Bali, certaines choses ne changent pas. Le balinais est toujours aussi à l'aise et performant sur les vagues et dans les barrels de ses homespots où il se cale bien confortablement avec le style qu'on lui connait. 

Dans une interview qu'il avait accordé en 2019 à un média surf on lui avait demandé ce qu'il voudrait s'il pouvait faire ou avoir n'importe quoi dans le monde. À cette question il avait répondu qu'il resterait à Bali, que c'était la meilleure vie qu'il pouvait avoir. Et on veut bien le croire. Même après avoir parcouru le monde pour les compétitions, c'est chez lui qu'il se sent le mieux. En même temps, avec de tels spots derrière le pas de sa porte, pourquoi vouloir aller ailleurs ? 

Par Ondine Wislez Pons

- Vidéo par RVCA

> Retrouvez davantage de vidéos en Indonésie 


    
Mots clés : betet merta, indonésie, bali, free surf, rvca, barrels, édit, surf, homespots | Ce contenu a été lu 1573 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 11/06/2022
Longs barrels, sections à manœuvres et à airs : rien n'est laissé au hasard.
Surf | Le 04/06/2022
Lignes propres et dessinées : un vrai terrain de jeu pour les surfeurs expérimentés.
Surf | Le 03/06/2022
Des planches cassées et des visages heureux. Encore de beaux souvenirs à Lagundri Bay.