Surf - Conditions de folie à Cape Town cette semaine

L'un des beachbreaks de la région s'est réveillé

- @oceansurfreport -

L'eau a beau être froide, infestée de requin et le spot difficile d'accès, la récompense vaut les quelques efforts fournis. L'un des beachbreaks les plus en vu de la région de Cape Town, à environ une heure de route de la capitale provinciale, s'est réveillé cette semaine, offrant aux locaux l'opportunité de se glisser dans des barrels de plus de deux mètres. Le sud-africain Michael February, qu'on a pu voir au J-Bay Open cette année, n'aurait raté cette occasion pour rien au monde.

Mots clés : cape town, michael february, barrel | Ce contenu a été lu 6475 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 07/02/2020
Qu'il soit uniquement habillé d'un boardshort où vêtu de néoprène de la tête aux pieds, le Sud-Af' possède toujours ce même style immuable.
Alerte Houle | Le 04/09/2019
Michael Veltman ralentit le temps afin de cerner davantage les lumières et les contrastes des vagues de l'Afrique du Sud.