Surf - Une grosse houle déferle au Japon

Les surfeurs d'Okinawa en ont pris plein les yeux.

- @oceansurfreport -

Qui a dit, ou ne serait-ce que pensé qu'il n'y avait pas de vagues au Japon ? On ne vous en veut pas, force est de constater que l'archipel nippon ne renvoie pas l'image d'un pays où le surf prospère. C'est vrai qu'on est loin des plages hawaïennes et de l'imaginaire qui s'en dégage. Pourtant, qui dit archipel dit île et donc beaucoup de littoraux susceptibles d'observer la houle marine y déferler sous forme de vague. 

Et quand on se penche un peu sur le sujet, on se rend compte que ses quatre îles principales et sa myriade de petites îles sont bourrées de spots de surf. Si le surf n'y est pas encore aussi développé que dans d'autres pays, il commence tout de même à gagner une bonne partie de la population et convainc quelques Japonais de s'y essayer. C'est notamment le cas depuis la venue des Jeux olympiques à Tokyo en 2020, qui accueillaient pour la première fois le surf comme discipline olympique. 

Les quelques fidèles du surf sont gâtées, quand vient la saison des typhons qui dure d'août à octobre. Cette période est connue pour être généreuse avec les surfeurs, car elle leur fournit de la houle et des sessions à profusion. 

Mais cette saison des typhons n'est pas une règle absolue pour le surf japonais. Certaines houles dérogent à la règle, comme c'est le cas dans cet édit de trois surfeurs intrépides : @Kotaiida, @Ryotamatsushita et @Kazmax. Ces trois talentueux riders ont eu la chance (mais aussi le courage, soulignons le) de défier cette grosse entrée de houle plutôt inattendue dans le pays, qui s'est déchargée sur les plages d'Okinawa. Franchement, il y a du niveau chez les Japonais

- Vidéo par HrsTV2010 / aqua par @surf2011okinawa -
> Retrouvez plus d'infos sur le surf au Japon








 
  


       
Mots clés : japon, surf, barrel, okinawa, voyage | Ce contenu a été lu 3440 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs