Surf - La liberté sans dérives par Jordan Rodin

Inspiré par Derek Hynd, l'Australien suit ses pas dans la glisse finless.

- @oceansurfreport -


Pour les surfeurs, les dérives sont des outils qui font entièrement partie de la glisse, et les enlever ou les supprimer ne leur viendrait pas à l'idée. Seule une petite poignée de surfeurs s'aventurent dans les vagues en finless.

Jordan Rodin en fait partie. En résulte ce style bien à part, notamment une position accroupie proche de la vague, qui lui permet de garder un maximum d'équilibre et d'adhésion sur cette dernière. Une réel témoignage de maîtrise !

La glisse fluide de l'Australien s'inspire de celle de Derek Hynd, sans règles ni contrainte. Jordan surfe sur des planches FFFF (Far Field Free Friction), des boards qu'il shape lui-même. Il retrouve ainsi l'essence même de la glisse : évoluer sur l'océan en toute liberté, sans friction.

Ce mini-film édité par Billy Cervi est composé de séquences tournées sur plusieurs années en Australie-Occidentale. Le surfeur et le cameraman nous plongent avec style et grâce dans l'univers de cette glisse originale et technique. Cette façon de filmer combinée à la glisse et au style de Jordan donnent lieu à un résultat presque onirique, d'où le nom « Head In The Clouds », la tête dans les nuages.

"Ce fut un voyage intéressant pour Jordan Rodin" conclut le vidéaste, “Je le regarde grandir et progresser dans ses compétences en surf et en shape de planche. Expérimenter ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas."

Par Sarah Bigot 
- Vidéo par Billy Cervi -
> Retrouvez plus d'articles sur le finless 


     
Mots clés : jordan rodin, derek hynd, australie-occidentale, finless | Ce contenu a été lu 1953 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Waterman | Le 09/07/2017
Pureté de glisse
Surf | Le 10/06/2016
Jazz Surfing
Surf | Le 03/03/2021
Pas d'ailerons, pas de frottements, pas de problèmes.