Surf - ''Shaping Jordy'' : Sur la route avec Mikey February et Jordy Smith

Un long-métrage qui retrace leur périple en 4x4 le long des côtes de l'Afrique du Sud.

- @oceansurfreport -

"C'est un voyage que je voulais faire depuis longtemps, et que je n'oublierai jamais." 2020 a radicalement bousculé l'habitude des surfeurs professionnels, notamment les compétiteurs. Jordy Smith ne dira pas le contraire. S'il conclut actuellement sa saison sur le North Shore d'Oahu (Hawaii) avec le Pipe Masters, le pensionnaire sud-africain du Championship Tour a été forcé de prendre une année sabbatique avec l'annulation de la quasi-totalité des épreuves de la World Surf League.

"Sur le Tour, votre état d'esprit reste focalisé toute l'année sur la compétition. Avec tout ce qui s'est passé, ça m'a permis de m'en détacher et de me détendre. Ça a vraiment été ressourçant", évoque-t-il. Pour la première fois depuis 10 ans, le natif de Durban a passé l'hiver chez lui, en Afrique du Sud. Avec Mikey February, qui passé une saison dans l'élite en 2018, Jordy s'est ainsi emparé d'un 4x4 Jeep et a pris la route pour sillonner le littoral de la nation arc-en-ciel.

De Durban au Cap en passant par Transkei, J-Bay et Wilderness, le duo a redécouvert un pays et les communautés locales qui y habitent, sur une distance de plus de 1600 kilomètres. Leur pays : cette nation réputée pour ses cultures, ses paysages et le potentiel de ses vagues qui, lorsque l'hiver arrive, se montrent sous leur plus beau visage.

"Shaping Jordy" est également disponible sur Red Bull TV.

Réalisation : Tim Weyer et Dane Staples | Red Bull TV

Photo à la une : ©Red Bull Content Pool

      
Mots clés : jordy smith, documentaire, afrique du sud, mikey february, trip, voyage, voyages, surf-trip | Ce contenu a été lu 12579 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 23/07/2020
"S'il y a beaucoup de surfeurs que j'admire pour leur style, Jordy se distingue des autres."
Surf | Le 28/02/2020
Les swells d'hiver en Afrique du Sud : un bon prétexte pour rentrer à la maison.