Surf - Indonésie : c'est l'histoire de deux hommes qui profitent seuls d'un Bank Vaults parfait

Il était une fois...

- @oceansurfreport -

Ils étaient deux. Deux à profiter seuls de l'une des plus belles vagues d'Indonésie, et par voie de conséquence, du monde. Deux à partir tour à tour sur les droites massives de Bank Vaults, un reefbreak situé au sud de Masokut Island, un des joyaux des Mentawaii. Deux à se gaver, en enchaînant vision sur vision, et à profiter d'une houle consistante venue tout droit de l'Océan Indien.

Comme dans notre article "Désormais à Bali, les locaux surfent seuls" publié jeudi dernier, ces images font état d'une situation exceptionnelle. Avec le Covid-19, la saison touristique indonésienne a subi un coup d'arrêt sans précédent. Si les Surf Resorts ont rouvert à la fin du mois de juin aux Mentawaii, les restrictions strictes concernant les mesures sanitaires limitent drastiquement le trafic. Concrètement, la zone est encore fermée au tourisme, et est uniquement accessible aux locaux et aux expatriés déjà présents en sol indonésien.

Comme le Costaricien Anthony Fillingim, qui a vaillamment répondu à l'invitation du manager du Kandui Resort, Ray Wilcoxen, également présent à l'eau.

Comme pour Bali, qui aurait cru, au 21e siècle, que les barrels de Bank Vaults auraient ouvert leurs portes ainsi pour deux surfeurs ? C'est ce qui s'est passé à la fin du mois de juin sur l'île indonésienne. Et Anthony et Ray n'auraient manqué ça pour rien au monde.

Réalisation : Kandui Resort
      
Mots clés : kandui resort, bank vaults, anthony fillingim, indonésie, mentawaii | Ce contenu a été lu 6488 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs