Région - Finistère : Gaspard Larsonneur accompagne la nouvelle génération à la pointe de la Torche

Mission coaching en Bretagne.

- @oceansurfreport -


Martin Chouraqui, Louka Tirilly, Louis Fours, Hugo Tosetti : tous les quatre ont répondu à l'appel de Gaspard Larsonneur le 2 juillet dernier. À la Pointe de la Torche (Finistère), le champion de France en titre avait donné rendez-vous à ces étoiles montantes du surf breton pour une session coaching placée sous le signe du partage, de la recherche de performance et du perfectionnement technique.

Témoin direct de la montée en puissance de cette nouvelle génération de surfeurs bigoudens, Gaspard a voulu apporter sa pierre à l'édifice en transmettant son savoir et son expertise des spots. 

"C'était un très bon stage", relève Louka, qui participait à son tout premier Junior Pro à la Torche en mai 2019. "Gaspard m'a beaucoup aidé sur certains points afin d'avoir un surf plus imposant". Pour Martin, vice-champion de France minimes 2019, même constat : "Les conditions étaient petites mais c'était suffisant pour travailler de nouveaux objectifs avec Gaspard. Et c'était intéressant de pouvoir analyser les vidéos."

Accompagner les jeunes comme l'ont fait auparavant ses coaches, c'est l'une des nouvelles missions de Gaspard. Comme l'avait fait son mentor Ronan Chatain (triple champion de France de longboard et cofondateur de l'École de Surf de Bretagne) par le passé, le Quimpérois s'appuie sur ses compétences et son expérience personnelle pour permettre aux groms d'exprimer pleinement leur potentiel.

Et peut-être s'imposer à l'échelle nationale, voire internationale, comme l'a fait "Gas" à Tenerife en mai 2019 ?

Réalisation et photo à la une : Robin Aussenac pour TwentyNine SurfCo.

      
Mots clés : gaspard larsonneur, finistère, bretagne, pointe de la torche, coaching, la torche, esb la torche | Ce contenu a été lu 3097 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 08/07/2020
Et en profite pour lancer une nouvelle web-série.
Région | Le 02/07/2020
Le photographe néerlandais, qui fige régulièrement les spots du Finistère et des Landes, évoque son amour pour l'Hexagone.