Surf - ''Sessions'' : la tempête Epsilon face à l'instinct mécanique de Mundaka

Jusqu'au bout de la nuit.

- @oceansurfreport -


À chaque automne, la chanson reprend. Les températures baissent progressivement, les nuages s'installent petit-à-petit dans le ciel, les feuilles tombent soudainement et Mundaka (Pays Basque) sort de son sommeil. La seule différence, d'une année à l'autre, c'est la manière dont cette vague exceptionnelle va à nouveau déferler. "On ne sait jamais comment elle va fonctionner après la saison estivale. À chaque fois c'est différent", souligne le surfeur basque Natxo Gonzalez dans le dernier opus de "Sessions", qui relate cette journée exceptionnelle où il a passé neuf heures dans l'eau.

À en croire les images récentes de la tempête Epsilon, tournées à la toute fin du mois d'octobre, la mécanique est en place. Et les longues lignes qui surgissaient entre l'ermitage de Santa Catalina et l'île d'Izaro ont pu se heurter aux massifs bancs de sable qui ont profité de l'été pour s'engraisser et apparemment, s'implanter au bon endroit. 

Avec la tempête Epsilon, sa pression atmosphérique minimale proche de 945hPa, sa large zone d'influence et sa transition extratropicale explosive sur l'Atlantique Nord, la petite cité basque a connu un jour mémorable lors duquel le Finistérien Aurélien Buffet a littéralement scoré. Et les célèbres locaux, Natxo Gonzalez, Aritz Aranburu et Kepa Acero, ont pu s'en donner à cœur joie jusqu'à la tombée de la nuit.

Réalisation : Jon Aspuru avec Isio Noya et Unai Borda

    
Mots clés : natxo gonzalez, mundaka, kepa acero, aurélien buffet, espagne, pays basque, epsilon | Ce contenu a été lu 3434 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Région | Le 30/09/2020
Bien plus qu'un lieu de tournage de la série Game of Thrones.