Surf - Pipeline et Owen Wright : je t'aime, moi non plus

Mais l'adrénaline, le frisson et la rétribution ont constamment poussé l'Australien à y retourner.

- @oceansurfreport -
Au cours de sa carrière, Owen Wright est passé par tous les états à Pipeline. L'excitation de découvrir l'univers des grosses vagues avec ses premières sessions à Sunset à l'âge de 13 ans. L'euphorie de chopper l'une des bombes de l'hiver en 2018. La déception de signer des contreperformances sur l'épreuve finale du Championship Tour... De ses multiples expériences sur le North Shore, c'est sans doute ce 10 décembre 2015 et cet énorme wipe-out lors d'un free-surf qui restera dans sa mémoire. "Il est parti sur une bombe puis une énorme série est arrivée et il a pris successivement trois à quatre vagues sur la tête", rapportait Matt Wilkinson, qui avait assisté à la scène depuis la maison Rip Curl. Victime de lésions neurologiques, l'Australien n'a pu remonter sur une planche que trois mois plus tard, et reprendre la compétition en 2017.

Mais l'adrénaline, le frisson et la rétribution l'ont constamment poussé à y retourner. C'est pour cela que le surfeur de Culburra Beach continue de retourner surfer cette vague mythique. Il raconte.

 >> Réalisation : Rip Curl

 
Mots clés : owen wright, pipeline, north shore, hawaii, pipe masters | Ce contenu a été lu 3556 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs