Surf - ''The Wave We Choose'' : l'homme aux cent vagues de rivière

Pour la beauté des ondes statiques.

- @oceansurfreport -
Jacob Kelly Quinlan est sans doute un des seuls surfeurs de la planète qui ne militerait pas pour un accès à l'océan en période de confinement. Car ces vastes étendues d'eau salée comprises entre deux continents, le Canadien n'en à que faire. Son terrain de jeu, ce sont les vagues statiques situées dans les rivières. Ces sources d'eaux vives dans lesquelles de puissants courants sont ralentis en un point précis par la configuration du fond rocheux, provoquant ainsi un phénomène de ressaut hydraulique stationnaire.

Vague statique ?

Les vagues statiques et les vagues créées par la houle sont deux phénomènes contradictoires. En rivière, l'eau se déplace et les ondes sont statiques tandis que dans l'océan, le plan d'eau est "immobile" et les ondes qui se hâtent vers le rivage. Ainsi, lorsqu'un rocher modifie le fond d'une rivière en eau vive, l'écoulement d'eau façonnera une vague statique. Et lorsque le débit est suffisant, cette pratique du surf à contre-courant peut durer plusieurs minutes.

100 vagues

Le court-métrage ''The Wave We Choose'', réalisé par Nico Walz, suit le surfeur nord-américain dans sa recherche de la vague parfaite, tout en se focalisant sur la manière dont il la déniche. Après dix années de quête intense, Jacob a réalisé un rêve : surfer sa 100e vague de rivière. "Jusqu'au dernier moment, lors de de sa dernière expédition, il est vivait dans la peur de ne pas accomplir son objectif, doutant toujours de savoir s'il avait tous les éléments en mains pour y arriver."  Apparemment oui.

Réalisation : Nico Walz  
Mots clés : rivière, surf, jacob kelly quinlan, canada, amérique du nord, nico walz, river surfing, river | Ce contenu a été lu 3635 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 05/12/2020
Le jardin de Aboubakar Bouaouda
Surf | Le 03/12/2020
En free-surf, ses apparitions à l'écran se font rares. Mais elles valent toujours le détour.
Surf | Le 02/12/2020
Le Pro Taghazout Bay 2021 aura-t-il lieu à Taghazout ?