Surf - Sam Piter, l'état de grâce à Tahiti

Entre le rêve et la réalité.

- @oceansurfreport -


"L'état de grâce". Celui qui avait formulé cette expression au moment de conter un instant mémorable de sa carrière de surfeur, et de sa vie, c'est Didier Piter. Lors du Tahiti Pro 1999, dans un Teahupo'o qu'il avait qualifié "à la limite du l'insurfable", le Landais avait obtenu la note ultime, 10/10, en chargeant l'une des bombes de la journée. "J'étais vraiment dans un état second, totalement dans l'instinct, l'état de grâce", avait-il raconté après coup.

Il faut croire que l'état de grâce, c'est une histoire de famille chez les Piter. Au début du mois de septembreAprès avoir profité de l'éternel été dans ses Landes natales, Sam s'est envolé en direction de Tahiti aux côtés de William Aliotti. En profitant d'une succession de swells, le Seignossais de 17 ans a vécu une expérience unique sur une vague qui a changé la vie de son père. "Dream State", surfer entre le rêve et la réalité.

Réalisation : Hugo Boulenger
Images : Manuel Claudeville Morell, Jeremie Czermak, Andrew Schoener et Angelo

     
Mots clés : sam piter, teahupo'o, tahiti, william aliotti, landes, tube, barrel | Ce contenu a été lu 4412 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs