Surf - Journée à ne pas manquer à San Diego

Un vent offshore idéal a réveillé des tubes toute la journée pour le plus grand bonheur des locaux.

- @oceansurfreport -


Ce début d'automne n'a pas été des plus paisibles en Californie.

C'est un euphémisme si l'on pense à la récente catastrophe écologique qui s'est produite au large d'Orange County le 2 octobre. 480 000 litres de pétroles se sont déversés dans l'Océan Pacifique, avec des conséquences irréversibles sur l'environnement. Les plages de Huntington Beach et Laguna Beach ont été fermées plusieurs jours, privant les surfeurs locaux de l'accès à l'océan. Elles ont finalement réouvert le 11 octobre. 

Sur une note plus positive, la seconde et dernière étape des championnats du monde de longboard, le Jeep Malibu Classic, a eu lieu sur le spot Californien dans la même période. La compétition a été remportée par notre Française Alice Lemoigne chez les femmes, et Joel Tudor chez les hommes, à domicile donc pour le natif de San Diego.

La ville de San Diego mérite d'ailleurs une attention toute particulière. Le 13 octobre dernier, un vent offshore a réveillé des tubes tout au long de la journée pour le plus grand plaisir des free surfeurs locaux ! Fort heureusement les plages de la ville avaient été épargnées par la marée noire. Une houle de 1m/1m50 a permis aux surfeurs d'enchaîner les tubes présents sur trois peaks. Bref c'était une journée à ne pas manquer.

> Retrouvez plus de surf à San Diego


    
Mots clés : san diego, californie, tubes, offshore, États unis, marée noire, free surf | Ce contenu a été lu 2387 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Région | Le 27/08/2021
Sur un plan d'eau plutôt glassy, les surfeurs locaux se sont lancés dans des tubes joliment formés.
Surf | Le 20/02/2020
Les deux longboardeurs américains dansent sur leur homespot.
Groms | Le 14/01/2017
Grom californien prometteur