Voyages - Koa Smith et les frères Chandler en trip à G-Land

Les Hawaïens ont pu scorer le point break sur un bon 3m.

- @oceansurfreport -



Koa Smith est parti en Indonésie dès le mois de juin et ne semble toujours pas en être reparti. Difficile de ne pas le comprendre quand on voit le condensé de ses meilleures sessions sur place. Après un Uluwatu XXL et plusieurs jours d'exploration, le voilà parti pour G-Land, le plus célèbre des point breaks d'Indonésie.

Lors de la session filmée avec une caméra embarquée, les tubes s'enchainaient sur une seule et même vague. Grâce au point de vue depuis le bateau qui a posé l'encre dans le courant, à droite, on se rend compte de la rondeur de la vague. De face, on découvre une autre des nombreuses caractéristiques du point break, sa vitesse. Malgré sa longueur, les sections tombent les unes après les autres, beaucoup plus rapidement que sur un point break tel que J-Bay. Lorsque cette gauche qui semble être infinie, se réveille de la sorte, les surfeurs sont nombreux à s'y ruer et les quatre heures de bateau n'ont pas l'air de les décourager. Si vous vous demandez quels sont les facteurs qui rendent cette vague si longue et si parfaite, cette vidéo pourrait vous éclairer. Elle est en anglais mais les schémas sont clairs. 

> Vidéo par @Timmytoes
>> D'autres articles sur G-Land




            
Mots clés : g-land, indonésie, point break, koa smith, mana chandler | Ce contenu a été lu 8417 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs