XXL - #bestof | Nazaré : une journée à la rame dans l'Histoire

Ce 18 novembre 2021 fait partie de ces sessions parfaites qui marquent le surf.

- @oceansurfreport -
- Article initialement publié le 02 décembre 2021 - 

Une des meilleures sessions à la rame que j'ai eu l'occasion de couvrir.” Les superlatifs de la sorte sont régulièrement employés dans le milieu du surf. Il n'est pas rare d'assister à la "meilleure session de l'année" voire "de tous les temps" si on jette juste un œil aux titres des edits proposés par les surfeurs actuels. Cette fois, la teneur du propos est différente. Ces mots sont prononcés sans hésitation par un habitué de sessions très engagées, Tim Bonython

Dans le surf de gros, on compte un certain nombre de spots incontournables. Lorsqu'ils se réveillent, les images de leurs sessions font inéluctablement le tour du monde. Toutefois, au-delà de la ferveur habituelle, certaines d'entre elles se démarquent. Des journées parfaites, “la sainte” dans le jargon, marquent l'Histoire du surf. Ce 18 novembre 2021 à Nazaré fait partie de cette catégorie, et fait à présent date dans l'historique du spot et du surf de gros. 


Les images capturées par Tim Bonython ont une qualité toute particulière. Le contenu proposé ne se contente pas de simplement diffuser les meilleures vagues de la session. Elle nous est racontée. On y ressent l'atmosphère rare qui pèse sur les surfeurs, et sur tous les acteurs de la session dans ce genre de conditions. 



Nazaré est dure, c'est une vague difficile. Ce n'est pas un endroit facile pour prendre des vagues. C'est un beachbreak sournois." La veille de cette fameuse journée, un incontournable du surf de gros a donné à Bonython sa vision d'une session à la rame à Nazaré. Grant “Twiggy” Baker est un coutumier des sessions à haut niveau d'engagement, et n'était pas à son coup d'essai sur le célèbre spot portugais. 


Ce genre de conditions poussent certaines personnes à rester sur le sable. Personnellement, c'est exactement ce que je recherche dans le surf de gros. Un conseil pour devenir bon à la rame ici : il faut que vous passiez du temps à l'eau pour apprendre le fonctionnement du break. Nazaré n'a pas l'air d'avoir de forme particulière et ressemble plus à des peaks désordonnés. Mais une fois que tu l'as bien étudié, on trouve définitivement des repaires sur ce spot. Une fois qu'ils sont compris, il y a vraiment du bon temps à passer dans ces vagues.”


Le lendemain, une armée de chargeurs s'est présentée au line-up. Dans le lot notamment : Grant ‘Twiggy' Baker, Natxo Gonzalez, Tom Constant, Axi Muniain, Xabi Lopez, Tito Ortega, Othmane Choufani, Gabriel Samps, Andrew Cotton, Antonio Laureano, Joao De Machedo ou encore Pierre Rollet, que l'on retrouve à l'affiche du film le Cercle.




Rapidement, on comprend les mots de Twiggy, et notamment la signification de “sournois”. Engagés à la rame, un bon nombre de surfeurs voient leurs rides interrompus brusquement avec un voyage vers les abysses et parfois une board brisée en deux. Les sauveteurs sur les jet-skis sont à l'affût et ne se laisse pas déborder par les énormes mouvements d'eau. La session suit son cours et finalement les surfeurs domptent bel et bien les vagues portugaises. 


En sortant le Sud-Af' est lessivé, après avoir pioché dans ses ressources pour profiter au maximum de cette session historique. 


La compétition de 2019 était exceptionnelle mais je pense qu'hier, c'était encore mieux. Un jour parfait pour la rame. Un vent offshore pas trop puissant toute la journée avec des conditions très propres. Donc oui, Natxo [Gonzalez, ndlr] et moi avons passé 9 heures à l'eau


Il ne vous reste plus qu'à plonger au coeur de ce jeudi 18 novembre 2021, désormais historique.


Par Julen Bordachar

- Vidéo par Surfing Visions -

> Retrouvez plus de surf à Nazaré






                                 
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 15/03/2022
Les chargeurs basques Aritz Aranburu et Natxo Gonzalez étaient notamment à l'eau.
Contest | Le 03/01/2022
Marc Lacomare termine second de cette très belle édition.
Surf | Le 01/01/2022
Le big wave surfeur Axi Muniain révèle l'une de ses découvertes pour un "surf entre amis".