XXL - Mavericks : la poursuite des insomniaques

Moins de 24h après le Peahi Challenge, Lucas Chianca et Jamie Mitchell chargeaient le spot d'Half Moon Bay.

- @oceansurfreport -

Depuis le début de la saison hivernale, la houle tardait à gagner le littoral d'Half Moon Bay, cette localité d'une dizaine de milliers d'habitants ancrée dans la région de la baie de San Francisco. Mais le 13 décembre dernier, au lendemain du cbdMD Jaws Big Wave Championships remporté par Billy Kemper et Paige Alms, le spot de Mavericks a connu le premier réveil de sa saison. S'il convient d'établir un lien temporel - que l'on estime à moins de 24h - entre la prestigieuse compétition hawaïenne et ce long swell d'ouest qui a sorti de son sommeil la vague découverte au début des années 60, c'est parce qu'une partie des surfeurs alignés sur le contest de Peahi ont pris un vol direct pour Californie, à peine leur heat terminé.

C'est ce que rapporte le journaliste Zander Morton pour Surfer Magazine : "Imaginez être Jamie Mitchell ou Lucas Chianca (deux surfeurs présents à Mavericks), se faire martyriser par les vagues de Jaws, pour ensuite s'envoler pour Mavs et recommencer dès le lendemain." Près de Pillar Point, les deux hommes ont ainsi été rejoints par une armada de chargeurs locaux, reconnus pour certains, anonymes pour d'autres, pour vivre une journée plus qu'intense.

>> Réalisation : Awen & Logos

>> Photo à la une : Fred Pompermayer

   
Mots clés : mavericks, jaws, mavericks, californie, swell | Ce contenu a été lu 4128 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Alerte Houle | Le 12/02/2020
Le décompte de la session du siècle à Jaws ou Mavericks sera peut-être bientôt lancé...
XXL | Le 04/01/2020
Âgée de seulement 18 ans, une nouvelle génération s'est faite une place au line-up du spot de gros californien.
XXL | Le 24/09/2019
Un retour sur toutes les étapes existentielles qui ont façonné le tempérament nerveux du chargeur basque.