Autres - Billabong Pipe Masters Day 1

Le récap !

- @oceansurfreport -

"Journée de gala"

Le Billabong Pipe Masters in Memory of Andy Irons a enfin débuté, hier, dans des conditions parfaites, après quelques jours de "Lay day" consécutifs en raison d’un swell trop consistant et d'une mauvaise orientation du vent pour Pipeline ces derniers jours...

Et quelle première journée ! Tout simplement un jour de gala pour le North Shore !

En effet pour cette ultime étape du championnat du monde, déjà haletante sur le papier puisque la couronne mondiale cherche encore son roi, le meilleur beach break du monde nous a offert un spectacle de toute beauté. Toute la communauté surf a largement eu de quoi chauffer sa wax puisque les titres du  Women's Pipe Masters Invitational, ASP Heritage Series et Trials ont été décernés et le premier tour du WCT s'est achevé avec une grosse surprise...

Le rythme démoniaque du Pipe, sous un jour naissant, a donc commencé par offrir les deux dernières places des trials pour le main Event et c'est Reef McIntosh qui sort les premiers Backdoor de la journée et se retrouve tout naturellement - et avec une certaine autorité - vainqueur des trials face à Jamie O'Brien, Hank Gauskell et Makai McNamara.

Place au main Event !

Hormis le titre suprême, les enjeux sont une nouvelle fois multiples pour ce Billabong Pipe Masters : le titre de la Vans Triple Crown of Surfing qui couronne le meilleur surfeur des trois épreuves majeures hawaiiennes (Haleiwa-Sunset-Pipeline) où un certain Michel Bourez est plus que jamais dans la course face, entre autres, à Dusty Paine (actuel leader) ; la volonté de Jeremy Flores (ancien vainqueur de l'épreuve en 2010) de briller pour effacer une saison catastrophique, le désir absolu de John John Florence de gagner enfin à la maison, la dernière "bougie" du WCT avant son passage l'année prochaine pour le WLT et bien sûr le rêve ultime de tout surfeur Pro de gagner le Pipe Masters !

Et c'est par un ancien vainqueur de l'épreuve (2012) que le contest is on ! Parko est donc le premier à taquiner Backdoor qui aujourd'hui a décidé d'offrir des sésames à ceux qui osent ...Le job est fait et Parko se retrouve au 3ème tour.

Dans la deuxième série du jour, Michel Bourez fait lui aussi les frais d'un spécialiste de Backdoor : Seabass. Michel devra donc absolument retrouver son rythme spartanesque s'il veut décrocher le prestigieux trophée de la Vans !!

John John dans le troisième heat ne fait lui qu'une bouchée de Wilko et Mitch Coleborn se permettant même un Hang Five dans le tube à Pipeline ! Le kid a mis le feu.

Les "Threes" peuvent entrer en scène ! Et c'est le Boss qui ouvre le bal ! Malheureusement, le King Kelly tombe sévèrement de son trône comme un jeune premier et se fait coiffer par un Mello opportuniste qui trouve un backdoor d'anthologie sur le buzzer! Boum !! Premier coup de massue de la journée, Kelly est déjà mis dans les cordes et permet ainsi à ses deux concurrents directs au titre d'être plus relax au line up ... Il n'en fallait pas tant pour Mick et Gabe qui s'imposent tranquillement et poursuivent ainsi leur route vers le titre ...

Les autres heats sont eux moins excitants puisque la logique est respectée sauf ...JJF qui explose Jordy Smith sur Backdoor également !

Jeremy Flores est  - comme à son habitude à Pipe -  tel un diable sur une âme sage à convertir : il s'engage avec force et détermination sur les trous énormes que le lip hawaiien offre et quel bonheur pour nous français et fan un peu déçus du parcours de Jeremy cette année ...

Place à la fête maintenant avec les Invitationals !

Que c'est bon de voir les femmes charger à leurs juste valeure le Pipe ! Quel plateau ! Carissa Moore, Stéphanie Gilmore, nouvellement couronnée championne du monde pour la 6ème fois, TW et la force de la nature : Bethany Hamilton !

Et celles-ci ont fait plus qu'honneur à la vague du North Shore ! Que d'engagement au line up ! Et c'est Riise qui coiffe les chargeuses ! Backdoor, Pipeline, Carissa a géré sa lecture du spot hawaiien comme toute locale qui se respecte face à ses pairs !! Congrats Riise !!

Sûr que les légendes (Sunny Garcia, Gary "Kong" Elkerton, Derek Ho et Tom Carroll) ont apprécié depuis le line up en attendant leur tour ...Le temps pour Tommy Carrol de se remémorer ses rides du début des 90' puisque ce dernier obtient le score de la journée tous heats confondus !! Aucun doute, comme Occy à Bells ou Tom Curren à Jeffreys Bay ... Mahalo !! La légende à Pipe c'est Carroll !

Alo)(a

Romu

facebook.com/Romuald-Pliquet-Photograhy
instagram.com/romualdpliquet
www.romualdpliquet.com




Mots clés : billabong, pipe, masters, day, 1, recap, chronique, de, romu | Ce contenu a été lu 4972 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
RĂ©gion | Le 16/11/2019
Des surfeurs locaux aux figures de l'industrie du surf portugais en passant par les différents corps de métiers - journalistes, shapers - ils racontent.
Surf | Le 30/10/2019
Direction l'Afrique du Sud pour Taj Burrow, Shaun Manners et Jaleesa Vincent.