Autres - Billabong Pipe Masters Day 2

Le récap !

- @oceansurfreport -

"Pipe impose sa force"

Apres la journée d'hier qui avait des allures de fête pour clôturer cette dernière saison du "WCT", place aux choses sérieuses dans le Round 2…

Et qui dit Pipeline au rendez-vous dit Kelly Slater au top ! Une fois de plus, le king a démontré que ses 7 titres de Pipe Masters n'ont pas été acquis par hasard. Le boss a dominé son heat face à Reef McIntosh, avec notamment une vague scorée à 9.57 à 5 min du buzzer dans un heat ramené à 40 mns en raison des conditions difficiles au line up.

" C'était vraiment un réel challenge aujourd'hui ! Je me suis dit que s'il fallait gagner le contest puis le titre il fallait que je batte les meilleurs sur cette vague et Reef Mc Intosh fait partie de ceux-là alors à 5 mns du buzzer, j'ai vu cette gauche énorme et j’y suis allé même si au départ celle-ci semblait fermer. Quand j'ai vu cette énorme mousse, j'ai plongé dessous en gardant la meilleure trajectoire possible et ç'est passé ..." a déclaré Slater après ce Round 2.

L’autre sensation de la journée s’est révélée en la personne de Jadson André. Le brésilien a en effet droppé une bombe avant d'aller s'engouffrer dans un tube massif, s'adjugeant ainsi une note à 9.37 ! Tiago Pires opposé au brésilien en feu n'y pourra rien et la saison se termine pour Tiago.

Au fil des heats, le Pipe a pris une ampleur phénomènale. Série après série, les leash et boards volent dans tous les sens ! Seuls les kids au bord de la plage sont heureux de ramener un trophée à la maison... Aritz Aranburu face à Wilko dans le dernier heat de la journée en fera les frais de manière brutale puisque celui-ci rentre en contact avec un jet ski dans la zone d'impact. Drôle et dramatique sortie pour le basque qui du même coup est exit de la compétition et du Dream Tour l'année prochaine.

Autre sortie du contest : Jordy Smith ! Seul téméraire à avoir tenté Backdoor, il y laissera son épaule et la voie à Dusty Payne qui n'en demandait pas tant pour continuer à espérer gagner la Triple Crown... Julian Wilson se fera également une frayeur sur un wipe-out, mais s'imposera dans son heat face à Dion Atkison.

Face à cette hécatombe de blessures, wipe-out et autres planches cassées, le directeur du contest ainsi que Kieron Perrow décident à la fin du Round 2 de clôturer la journée.

Rendez-vous est donné pour un prochain call à 18h30 aujourd’hui.

Alo)(a

Romu

facebook.com/Romuald-Pliquet-Photograhy
instagram.com/romualdpliquet
www.romualdpliquet.com

 

Mots clés : billabong, pipe, masters, day, 2, recap, chronique, de, romu | Ce contenu a été lu 6085 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
RĂ©gion | Le 16/11/2019
Des surfeurs locaux aux figures de l'industrie du surf portugais en passant par les différents corps de métiers - journalistes, shapers - ils racontent.
Surf | Le 30/10/2019
Direction l'Afrique du Sud pour Taj Burrow, Shaun Manners et Jaleesa Vincent.