Autres - Eddie Aikau 2009. Training explosif.

- @oceansurfreport -
Waimea Bay, Hawaii, (08/12) - Des vagues de 25 à 40 pieds en hausse ont permis un échauffement spectaculaire pour les compétiteurs et des milliers de personnes se sont déplacé sur le north shore d'Oahu pour assister à cette session de préparation des big waves riders. Les compétiteurs du Quiksilver Eddie Aikau présenté Monster Energy indiquaient que les vagues de Waimea Bay étaient plus grosses que lors des 3 éditions précédentes.  La grosse droite de Waiméa Bay. Les organisateurs ont choisi la patience et attendent demain que les conditions s'améliorent avec une taille de vague qui continue d'être dans l'énorme. La seule route qui passe devant le spot était complètement embouteillée hier et les voitures roulaient pare-chocs contre pare-chocs pour admirer ces surfeurs sur les vagues énormes. D'autres ont préféré faire le déplacement à pieds ou à vélo, certains seraient même arrivés la veille pour dormir à la belle étoile afin d' être les premiers à être sur les lieux du mythique spot de Waiméa.   La foule devant le spot de Waiméa Bay. Les invités du Quiksilver Eddie Aikau ne sont pas bien loin et arrivent dès l'aube, dans le brouillard salin et commencent à se préparer pour aller trouver LA grosse vague. "Waiméa est vraiment quelque chose de spécial, il faut attendre d' avoir tous les bons ingrédients réunis, les premiers surfeurs partent à l'eau, ils sont tous affamés, ils veulent tous prendre la  FAT ONE" disait le directeur de compétition George Downing. Mark Healey à l'oeuvre. L'ancien double champion du Monde Tom Caroll, uns des surfeurs les plus célèbres de l'événement était la première victime de la journée. Il est parti sur une vague sur laquelle il a chutté mais la lèvre de la vague s'est écrasée à pleine puissance sur sa cheville. Dépité par cette blessure et parce qu'il ne pourrait pas participer à la compétition cette année, il a du quitter la plage dans une ambulance. "J' ai pris cette vague qui n'était pas si grosse, mais c'est un accident vraiment stupide, toute la mousse de la vague a frappé ma cheville , j'avais comme la cheville séparée du tibia et du péroné, c'est une luxation et j'espère qu'il n'y a rien de cassé à l'intérieur." "C'est vraiment dommage car je me sentais bien, il y avait de grosses vagues mais j'étais à l'aise; je suis dégoûté car j'étais prêt pour concourrir". Confiait Tom Caroll. Ambiance... Mark Healey qui est un des big wave riders les plus reconnus sur Hawaii a une fois de plus émerveillé la foule avec une énorme ride qui s'est terminé dans le shorebreack de 15 pieds dans lequel il s'est fait avalé. "Il y a une énergie folle à l'eau, certains sets sont vraiment énormes. C'est uns des plus gros Waiméa qui fonctionne que j'ai vu depuis des années. Si la compétition n'avait pas lieu demain je serai resté toute la journée dans l'eau. "Il faut être vigilant car c'est vraiment facile de se blesser ici il y a beaucoup de puissance et d'imprévisibilité, même comparé à Pipeline, ici l'eau vous fait mal." Disait Mark  Healey.   Le drop ! Katherine LaFrance, courreur de fond de Boston dans le Masachusettes était impressionné par ce qu'il a vu. "J'ai beaucoup de respect pour le surf comme étant un sport alors que je n'avais pas ce sentiment jusqu'à présent. Je fais beaucoup de course à pieds mais le surf est lui aussi un sport très athlétique, c'est hallucinant. C'est une aventure, même si vous n'êtes pas au large. Les vagues, la végétation luxuriante, les gens, c'est vraiment incroyable." Le site de compétition sur la plage de Waiméa. Sheri-Ann Taulla, qui vient de Melbourne en Australie connait le surf mais pas comme ça. Nous étions ici par hasard. Les vagues sont tellement grosses à rapport à l' Australie, même les photos que nous prenons ne sont pas vraiment représentatives. Les vibrations sont bonnes, la plage est magnifique et même la route à été bonne. Nous sommes très exités d'être ici".  Le Quiksilver Eddie Aikau présenté par Monster Energy est le seul événement de grosses vagues dans le monde qui est soutenu par l'ASP.   Les invités se disputeront la bourse de 98K $ de price money offert par Monster pour le meilleur drop.  Monster Energy présentera aussi le Monster Drop Specialty Award qui récompensera le surfeur qui fera la plus grosse chute de l'événement. Ci-dessous la liste des invités et des remplaçants dont le seul représentant Européen est Laurent Pujol.  Articles précédents :  Eddie Aikau : Hawaii en alerte maximale. Cérémonie d'ouverture Eddie Aikau 2009 Présentation du Eddie Aikau 2009-2010   + d'infos :    Powered by Charly.  
Mots clés : eddie, aikau, 2009, training, explosif | Ce contenu a été lu 1282 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Voyages | Le 27/09/2021
La vie d'un pionnier du surf sur une île au milieu de la mer Baltique.
Surf | Le 22/10/2020
"La sensation de voir ces vagues, ici près de chez moi... Je n'avais jamais ressenti ça avant."
XXL | Le 06/12/2019
Hier, la famille Aikau et les big wave riders invités se sont recueillis près du spot de Waimea.