Contests - World Surfing Games

Ado et Defay assurent

- @oceansurfreport -

Les ISA World Surfing Games ont débuté hier matin à la Grande Plage de Biarritz avec la compétition féminine dans des vagues difficiles à appréhender pour les surfeuses. Après une matinée pluvieuse où le plan d’eau était troublé, un grand ciel bleu s’est installé à la mi-journée et le spot aussi s’est éclairci, en même temps que le vent est tombé. 

Première Française à se mettre à l’eau dans des conditions de vagues peu évidentes, la surfeuse basque Pauline Ado a effectué une entrée en matière sereine. Une première droite, découpée d’une manœuvre efficace, et Pauline postait sa toute première note (4,50) de ces Mondiaux. Avant de monter en puissance par la suite en parvenant à enchaîner deux turns appuyés sur une nouvelle droite, récompensée de la meilleure note (6,10) de la série. Déjà en tête du heat, l’Hendayaise a accentué son avance dans les derniers instants pour s’imposer aisément (avec le total de 11,40) devant ses trois adversaires : l’Anglaise Ellie Turner, la Suissesse Rachel Bonhote et la Galloise Joanne Amy Dennison. Ado se qualifie directement pour le 2e tour du tableau principal et évite les repêchages. 

Elle a été rejointe, en fin de journée, par Johanne Defay. Grande favorite de ces Mondiaux, la 4e mondiale au classement pro a logiquement survolé sa série, au point de mettre rapidement ses trois adversaires en situation de combo. La Réunionnaise a opté pour un endroit du spot radicalement différent, plus à droite. Un choix payant puisque la Française a terminé la série avec le total le plus élevé de la journée. Arrivée seulement la veille au Pays basque, Johanne Defay n’a pas tardé à trouver ses marques.

Les têtes de série n’ont pas tremblé non plus pour leur entrée en lice dans la compétition. La Péruvienne Anali Gomez a fait honneur au statut de championne du monde en titre de son équipe en signant la meilleure performance de la matinée. Quant à la rivale la plus dangereuse des Françaises, Bianca Buitendag, elle a fait mieux en tout début d’après-midi, une fois la compétition relancée à 15 heures après le break dû à la cérémonie d’ouverture à la mi-journée. 

Ce matin la compétition a repris avec les femmes pour le tour de repêchage et s'enchaînera ensuite sur le Round 4 puis les quarts de finale.

Crédits photo © FFS / Antoine Justes

Mots clés : isa world surfing games, pauline ado, johanne defay | Ce contenu a été lu 4923 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs