Contests - La Torche accueille la 2e Ă©tape de la Coupe de France

Ce week-end

- @oceansurfreport -

La Ligue de Bretagne et le 29 Hood Surf Club ont confirmé la tenue de la deuxième étape de la Coupe de France de surf 2015 les vendredi 1er et samedi 2 mai sur le spot de la Torche (Finistère). Certains des meilleurs surfeurs français feront le déplacement.

L'étape bretonne de la Coupe de France de Surf 2015, organisée par la Fédération Française de Surf, la Ligue de Bretagne et le 29 Hood Surf Club aura bien lieu en cette fin de semaine. 
Les prévisions se sont nettement améliorées au cours de la semaine et les vagues attendues devraient combler les surfeurs qui feront le déplacement pour l'évènement.

Du vent de terre est annoncé vendredi et samedi, ce qui devrait rendre encore plus belles les vagues générées par une houle de sud-ouest. Au regard des prévisions et des quatre spots disponibles, la compétition pouvait avoir lieu sur différents spots de la Baie d'Audierne, Pors Carn (Penmarc’h), La Torche (Plomeur), Tronoen (St Jean Trolimon) et Penhors (Pouldreuzic/Plovan). Et c’est finalement à La Torche que cette étape de la Coupe de France aura lieu. 

Les finales prévues samedi après-midi

Le rendez-vous est fixé pour la confirmation des inscriptions sur le spot de la Troche à 9 heures vendredi matin. Pour un début de la compétition à 10 heures.
La compétition devrait avoir lieu toute la journée vendredi et samedi, si les conditions le permettent, avec des finales prévues samedi en milieu d'après-midi. Attention, la journée de dimanche n’est pas annulée, elle reste ouverte en cas de besoin pour terminer la compétition. Vainqueur de la première étape, voici trois semaines aux Sables d’Olonne (Vendée), Gaspard Larsonneur espère remporter une nouvelle victoire et conforter sa position de leader au classement : « Je suis content que la compétition ai lieu sur le spot de La Torche et que l'on dispose de trois jours. Cela donne un peu de souplesse pour profiter des meilleurs créneaux de vagues et de marées. » Ian Fontaine, vainqueur de l’étape bretonne de la Coupe de France l’an passé, aura lui aussi a coeur de briller à domicile.

Couzinet défend son trophée

Tous deux professionnels et de retour de Martinique pour le QS 3.000, les frères Tom et Nelson Cloarec, originaires de Quiberon et désormais installés dans les Landes, feront le déplacement. Comme le Réunionnais Jorgann Couzinet, vainqueur de la Coupe de France 2014 et deuxième aux Sables d’Olonne voici trois semaines. Les surfeurs biarrots arriveront en force, menés par Edouard Delpero, finaliste l'an dernier en Bretagne, et vainqueur le week-end dernier de l’étape charentaise de la Coupe de France de longboard et Stand Up Paddle. A noter la participation de Tommy Boucaut de retour à son meilleur niveau après son opération du genou l’an dernier.

Thyssen en guest star

Chez les dames, la Basque Ana Morau, vainqueur en Vendée le 12 avril dernier, a confirmé sa présence. Les trois autres finalistes, Lucie Milochau, Marion Bouzigues et Hina Conradi n’y seront par contre pas. On ne perd pas au change puisque Tessa Thyssen, vice-championne du monde Pro Junior et récente demi-finaliste du QS 6.000 de Port Taranaki (NZ), sera à La Torche cette fin de semaine. Enfin, Juliette Brice, 3e du Pro Junior inaugural du Portugal le mois dernier, sera aussi de la partie.


LE PROGRAMME
Vendredi 1er mai 

9h00 : confirmation des inscriptions
10h00 : début de la compétition
22h00 : Soirée concert au Pen Arbed 
Samedi 2 mai 
9h00 : suite et fin de la compétition
Dimanche 3 mai 
Possible suite et fin de la compétition

Crédits FFS
Photo Twenty-Nine

Mots clés : la, torche, bretagne, finistere, coupe, de, france, surf | Ce contenu a été lu 4315 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
RĂ©gion | Le 16/11/2019
Des surfeurs locaux aux figures de l'industrie du surf portugais en passant par les différents corps de métiers - journalistes, shapers - ils racontent.
Surf | Le 15/11/2019
Les slabs peuvent se révéler divins lorsque les astres s'alignent, mais demeurent encore et toujours une science incertaine.