Environnement - Un surfeur attaqué par un crocodile

Au Costa Rica

- @oceansurfreport -

Au premier jour de son surf trip sur la plage de Tamarindo, le Montréalais Val Muscalu attend tranquillement au line-up quand soudain il se fait éjecter de sa board et attirer dans l’eau. Muscalu sent alors une morsure au niveau de son pied gauche.

Il se souvient s’en dégager, et nager de toutes ses forces vers la plage. Le reste des évènements reste un peu flou pour lui. Ce n’est que quelques minutes plus tard, en route pour l’hôpital, que Muscalu apprend l’identité de son assaillant : un crocodile.

« Je n’ai pas réussi à distinguer ce que c’était, mais l’animal était en tout cas assez fort pour me faire tomber de ma board. J’ai cru que c’était un requin, mais les gens présents sur la plage ont vu le crocodile repartir vers la rivière. »

Les autres surfeurs ont aidé Muscalu en enroulant son lycra autour du pied pour stopper l’hémorragie. De longues cicatrices sinueuses et des blessures concordant à une morsure de crocodile courent maintenant sur le pied de Muscalu. Mais le surfeur s’en sort bien. Ancien membre de l’équipe nationale canadienne de Waterpolo, il a été suffisant fort pour continuer à faire du sur-place alors que le reptile tentait de l’attirer au fond.

“Il y avait des dégats sur son tendon, mais ça aurait pu être bien pire » a déclaré son médecin traitant sur place raconte le journal local « The Tico Times ».

Les crocodiles américains n’attaquent généralement pas les humains, et la plupart des attaques qui se produisent ne sont pas mortelles. Néanmoins l’évènement n’est pas isolé, il s’inscrit dans une série d’attaques ces dernières années. En 2015 un homme avait été avalé vivant alors qu’il se baignait,saoul, dans la rivière Tarcoles infestée de crocodiles.

Depuis 2013, on rapport 5 autres incidents dont un au même endroit où Muscalu s’est fait surprendre. Aucun moyen de savoir s'ils sont imputables à un seul crocodile récidiviste, mais les locaux pointent du doigt un reptile en particulier près de l’estuaire de Playa Grande. En réponse à cette attaque, l’association pour le développement de Tamarindo a envoyé une lettre au ministère de l’Environnement pour porter les faits à son attention et demander la réimplantation des panneaux avertissant du danger qui ont été volés. 

“Cela aurait pu être bien pire” raconte Muscalu. « Si l’un de ces crocodiles vous emmènent au fond, vous êtes fini ».

Mots clés : surfeur, attaque, crocodile, costa, rica | Ce contenu a été lu 19204 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs