Equipement - Akewatu à la conquête du néoprène et des accessoires

- @oceansurfreport -

Vous avez peut-être l'habitude de vendre et/ou d'acheter sur "Vide Quiver" ou "Le Bon Coin", mais depuis un an un nouvel acteur est venu truster la première place sur le marché en ligne dédiée aux planches de surf : Akewatu.fr. Une plateforme sur laquelle vendeurs et acheteurs, professionnels et particuliers de toute la France peuvent se rencontrer et découvrir une offre globale de plusieurs centaines de planches. 

Fondé en avril 2016 par Julien Martel et Nicolas Drouet, le site réunit plusieurs milliers de membres. A la différence des autres acteurs, Akewatu propose des avantages non négligeables, susceptibles de vous rassurer dans votre transaction :

- La livraison avec assurance : vous êtes livré partout en France métropolitaine, Belgique, Suisse et Andorre
- Le Label qualité : tout le matériel est expertisé avant envoi par un professionnel, plus de mauvaises surprises
- Le Paiement sécurisé, par carte bancaire ou Paypal

Aujourd'hui Akewatu.fr lance une nouvelle plate-forme pour étendre son offre et répondre à la demande grandissante. En plus des centaines de planches disponibles, vous pouvez retrouver dès à présent une gamme de combinaisons néoprènes et accessoires de surf (leash, pads, house, dérives...). L'objectif : recréer le plus grand catalogue d'accessoires de surf en France avec de l'occasion entre particuliers et du neuf ou des fins de série grâce à la centaine de professionnels (surf shops, shapers et marques) présents sur Akewatu. A cette occasion, Julien Martel, co-fondateur, a accepté de répondre à nos questions concernant ces nouveaux services et les futurs projets de la marque :

OSR : Vous avez ressenti qu'il y a avait une demande particulière sur l'occasion pour les accessoires ?

Oui. La demande revenait régulièrement sur la possibilité de vendre ses dérives notamment. Et pour les acheteurs, nous voulons proposer, encore une fois, le choix entre du neuf et une consommation d'occasions certifiées. Comme nous sommes soucieux de la qualité du matériel, nous ne lancerons, par contre, pas de rubrique "Occasion"' pour les combinaisons. Cela demanderait un processus plus lourd pour la certification et ne semble pas répondre à une forte demande.

OSR : Prévoyez-vous de nouveaux services dans les prochains mois ?

Nous améliorons continuellement la plateforme et nos services. Par exemple, la partie surf a été entièrement repensée pour une utilisation mobile. Nous avons aussi lancé un nouvel emballage plus résistant et écologique pour la protection des planches. Et il y a également maintenant la possibilité de se faire livrer dans un point-relais surf shop près de chez soi (et ainsi éviter de planifier un rendez vous à domicile avec le transporteur). 


OSR : Les retours sur Akewatu en général vantent votre réactivité et votre disponibilité. Peut-on savoir qui compose l'équipe et qui se cache derrière la marque ?
 
Wahoo c'est cool ! Car c'est vraiment là-dessus que l'on base notre service. À titre perso, je me suis souvent retrouvé seul face à des sites marchands en ligne, surtout quand il y a un problème et qu'il est impossible d'avoir une personne qui comprend la situation... Donc quand on a lancé Akewatu avec Franck et Nico (les 2 autres fondateurs, ndlr), notre priorité a été de faire en sorte que le service soit irréprochable aussi bien pour les acheteurs que pour les vendeurs. Il nous arrive évidemment des couacs parfois, mais nous faisons le maximum pour régler le problème et de manière personnalisé. Aujourd'hui sur la partie services aux membres, c'est 3 personnes à temps plein.
 
OSR : On peut lire sur vos réseaux que vous réfléchissez à une mise en avant des produits made in France et Europe sur la nouvelle version. C'est prévu pour bientôt ?

Oui. Si nous n'avions pas tant de choses à faire, ce serait déjà en ligne ! Quand on a lancé Akewatu il y a un an, on avait cela en tête pour deux raisons : la qualité des planches fabriquées en France et notre responsabilité écologique. Akewatu, c'est la rencontre entre passionnés. Et en tant que passionnés nous-mêmes, nous sommes sensibles à la mise en avant de ceux qui fabriquent localement. Cela peut paraître ambivalent pour une place de marché sur Internet, mais on souhaite reconnecter les surfeurs avec les shapers, surf shops et les marques de proximité. Même si le web a pas mal changé les relations dans notre communauté, on souhaite se servir d'Akewatu pour la reconnecter. On a tous voyagé à travers nos surf-trips, on se rend compte de notre impact sur l'environnement... Nous souhaitons permettre à nos membres de se tourner vers une consommation raisonnée et raisonnable (occasion et neuf local) en toute conscience.


OSR : Vous avez une centaine de partenaires professionnels dans toute la France. Quel est l'avantage pour un pro de faire partie du réseau Akewatu ?

Akewatu, c'est une vitrine web pour un surf shop local ou un shaper. Nous leur permettons de mettre en avant leur matériel technique à l'échelle nationale et bientôt européenne. 90% des ventes sont réalisées auprès de surfeurs qui n'ont pas de boutiques spécialisées dans leurs villes. Les professionnels qui ont travaillé avec nous ont augmenté leurs ventes de planches de 15% la première année. Globalement, notre idée est de donner accès toute l'année aux boards et accessoires techniques des shops et shapers avec un service de livraison et des garanties de retour. Nous voulons que les surfeurs s'équipent auprès des boutiques spécialisées et locales plutôt que sur des sites généralistes ou e-commerce basés à l'étranger... 

Il était question qu'Akewatu s'étende à l'Europe, qu'en est-il ? 
 
Oui, on a eu une croissance plus importante que prévue sur la France et notamment avec le lancement de la partie neige cet hiver, donc l'an dernier nous avions décidé de ralentir le lancement à l'Europe (nous sommes présents en Belgique et Suisse depuis Novembre 2017). Néanmoins, nous venons de finaliser notre seconde levée de fonds (1 million d'euros). Cela va nous permettre de soutenir notre croissance et lancer l'Angleterre prochainement.

Réfléchissez-vous au développement d'une appli ? 

Oui ! C'est une prochaine étape obligatoire car 60% de nos utilisateurs se connectent via le mobile. Nous travaillons donc dessus actuellement et nous espérons une sortie pour la rubrique surf d'ici fin juin.  

 > Rendez-vous sur Akewatu.fr pour découvrir toutes les nouveautés <
                    
Mots clés : akewatu, occasion planches de surf, vente, place de marche | Ce contenu a été lu 6052 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Equipement | Le 28/07/2017
Exploiter son quiver intelligemment avec Akewatu.fr