Interview - Interview

Tout savoir sur l'Ă©quipement de Xabi

- @oceansurfreport -

Fiche signalétique :

Nom : Lafitte Xabi

Date de naissance : 27/07/73

Résidence : Guéthary

Taille : 1m85

Poids : 82kg

Stance : Goofy

Sponsors : Kana Beach, Naish Sup, Oam, Future fins

Spots favoris : Autour de chez moi

Surfeurs favoris : Rasta, Tom Carroll, Neill Purchase Jr, Tudor

Plat favori : Tapas et Nasi Goreng

Musique préférée : Izia, Patrice, Urban Species

 

Océan Surf Report : Peux tu te présenter brièvement pour les internautes de Océan Surf Report ?

Xabi Lafitte : J'ai 39 ans, je vis sur la Côte Basque où j'ai grandi. Je suis Kiné à St Jean de Luz, marié et père de 2 enfants. Je partage mon temps entre mon boulot, ma famille et une session quotidienne. J'ai fait beaucoup de compétitions plus jeune en shortboard mais aussi un peu en longboard avec beaucoup de places d'honneur et quelques titres. Quand le Sup est arrivé ici avec Laird Hamilton j'ai naturellement eu envie d'essayer ce nouveau jouet, et depuis 2 ans je participe à quelques étapes du SupWT. L'année dernière j'ai fini 13ème en faisant la moitié des épreuves. 

 

OSR : Qu'est ce que tu aimes dans le Surf / SUP ?

XL : J'aime l'apaisement que cela me procure. Pour moi, ma coupure surf est indispensable, quelque soit l'outil, j'aime et j'ai besoin de ce contact avec les éléments. Ainsi je peux retourner entre mes 4 murs au cabinet avec un sentiment de bien être. La session est vraiment régénératrice. J'aime quand le surf semble facile à regarder, plus jeune je ne voyais que la man?uvre maintenant l'esthétisme prend le dessus. J'ai toujours préféré les surfeurs qui privilégient la glisse à l'acrobatie. Et je suis satisfait quand je sens que j'étais en rythme avec l'océan. 

 

OSR : Depuis combien de temps pratiques-tu le SUP ? Pratiques-tu d'autres disciplines ? 

XL :J'ai commencé il y a 6 ans, j'ai eu la chance d'essayer dès que cela a débarqué sur nos cotes. J'ai de suite accroché, mais plutôt dans le style longboard car je n'avais qu'1 Sup. Depuis cette année grâce à Naish j'ai maintenant un quiver de 4 Sup. Mais je ne suis pas un extrémiste du Sup, j'ai plusieurs dizaines de shortboards et guns que je ne peux pas délaisser!!! J'adore alterner et essayer d'avoir les outils les plus adaptés aux conditions.

 

OSR : Quelles types de planches utilises-tu et surtout dans quelles conditions ?

XL : Au cours de la même session j'aime beaucoup changer de jouet pour avoir une autre approche de la vague. Dans les tubes je privilégie les bonzer 5 ou quad, et sur les pointbreak cela permet aussi un surf toute en longues trajectoires. Quand les vagues sont plus changeantes type Beach break, j'opte plus pour un tri fin ou twin car cela permet de plus facilement casser les courbes, pour être plus réactif à ce que propose la vague. J'ai eu une période où j'ai beaucoup utilisé de single, un peu dans toutes les conditions, c'était sympa car le pivot court est bon, mais il faut une vague qui pousse un peu. Sur mes Sup c'est pareil j'expérimente un peu tout, en ce moment j'ai monté mon dernier Naish en quad + knubster pour les vagues creuses et power. 

J'ai aussi une alaia mais je préfère la glisse de la Tuna que nous a laissé Tom Wegener lors de son passage.

 

OSR : Quels types de vagues surfes-tu ? Quels sont tes spots favoris et pourquoi ?

XL : Toutes les vagues que je trouve ont grâce à mes yeux, mais je suis de plus en plus casanier. J'ai la chance d'avoir une bonne variété de vagues autour de la maison. Mais, un petit voyage dans les Landes de temps en temps pour les tubes, sur du récif en eau chaude o dans le Sahara me comble. Par contre je savoure plus les sessions sans trop de monde, même avec des conditions moyennes. 

 

OSR : Les dernières technologies ont elles un impact sur le choix de ta nouvelle planche ?

XL : Absolument car je suis toujours dans la quête de planches magiques. Je remercie Future Fins car ils ont une gamme hyper pointu avec des foils, des flex différents grâce à différentes combinaisons de résines, carbone, nid d'abeille ou bambou. J'ai aussi essayé les boards en fibre de lin de l'atelier No Tox, j'ai beaucoup aimé le rebond et la capacité d'absorption des perturbations et l'effort qu'ils font pour des boards plus propres Made in France. Pour autant j'ai aussi des boards avec des matériaux plus rétro et écolo, comme des planches en balsa hollow de Kuntiqi, avec une inertie fantastique.

 

OSR : As-tu des shapers/marques favoris ?

XL : La liste est longue, j'ai la chance d'avoir rencontré ou être en contact avec beaucoup de très bon shapers et j'ai toujours aimé essayer leurs modèles. En France je pense à Axel Lorentz, Alain Minvielle, Philippe Barland, Nico Thouand, Christian Bradley.... à l'étranger Pat Rawson, Robin Johnston, Akila Aipa, Dave Parmenter, Malcom Campbell, Dave Boehne (infinity), Josh Hall,Tom Wegener, ou encore Gary Mc Nabb (Nectar); mais j'ai aussi des Dick Brewer, Van Stralen, et Skip Frye sans avoir une relation directe avec eux mais par le biais de bon amis.

 

OSR : Comment choisis tu ta combinaison ? Le facteur saison est il important pour toi ?

XL : En SUP on s'allège beaucoup au niveau néoprène. J'ai quand même des combi Kana Beach adaptées aux saisons. Mais comme beaucoup, j'aime surfer en maillot sous le soleil et le Sup permet de prolonger ce plaisir.

 

OSR : Qu'est ce qu'une board parfaite selon toi ?

XL : C'est une board qui devient un prolongement de ta pensée sans que tu analyses ton positionnement et tes actions dessus.Depuis quelques temps j'ai un twinzer Nectar qui génère une vitesse incroyable dans les toutes petites vagues. Tu peux faire des round house cut back dans du 30cm !!! 

 

OSR : En général, as tu des remarques à faire sur ton matos ?

XL : Je donne toujours un feedback au shaper, mais je ne me fie jamais à la 1ère session. J'ai besoin d'un peu de temps pour essayer avec plusieurs jeux de dérives pour chercher à l'optimiser et me faire un avis précis sur la planche.

 

OSR : Que fais-tu quand tu n'es pas à l'eau ?

XL : Boulot, famille?et comme je ne peux pas m'en empêcher, depuis peu j'ai découvert le downwind, c'est top les jours de flat !

 

OSR : Surfes-tu souvent sur internet ? Que penses-tu d'Océan Surf Report ? Utilises-tu souvent le site ? 

XL : Je vais sur internet vite fait, surtout pour les prévisions. Même si j'ai vu la mer le matin, je jette un ?il sur Surf Report avant ma pause, pour voir les photos du jour. Le site est efficace et accessible, donc je l'utilise quotidiennement.

 

 

OSR : Un dernier mot pour tes fans/nos internautes ? Des remerciements ?

XL : Avec le développement du Sup sur tous les spots, n'oubliez pas que votre outil dérange. Il faut donc faire preuve de bon sens, éviter d'arriver en groupe (3 sup par spot c'est bien, après c'est le bordel !!!), pas chercher à s'imposer, surtout si vous n'êtes pas sur votre homespot. Et bien sur si on débute, ne pas se mettre au milieu du paquet des autres surfers.

 Un grand merci à ma femme qui me supporte et que j'aime !!

 

 

 

Visitez notre Shop sur www.surf-report.com/shop

Encore plus de vidéos sur Océan Surf Report ? Cliquez ici ! 

 

Vous souhaitez envoyer vos photos, vidéos, surfaris, reportages, interviews, portfolio...écrivez à contact@surf-report.com.

 

Devenez Fan de la Page Facebook Ocean Surf Report.

 

 

Si vous ne visualisez pas les vidéos, cliquez ici et ici

Mots clés : interview | Ce contenu a été lu 13243 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs