Interview - Interview d'Alizé Arnaud

Spécial MATOS

- @oceansurfreport -

Avec la sortie de la rubrique Surf Report MATOS 2013 retrouvez chaque semaine l'interview "technique" d'un pro ou amateur de Surf, Bodyboard, SUP... 

Aujourd'hui, découvrez l'interview "spécial matos" de la surfeuse landaise, Alizé Arnaud

 

Fiche Signalétique :

Nom : Alizé
Prénom : Arnaud
Surnom : Zouzoune, Timon, la vieille fée
Date de naissance : 16.02.1990
Résidence : Capbreton
Taille : 1m60
Poids : 53kg
Stance : Regular
Sponsors : O'neill, fcs, gorilla grip, conseil général des Landes, Swox
Spots favoris : Capbreton
Surfeuses / Surfeurs favoris : Carissa Moore, Andy Irons, Dane Reynolds

 

Océan Surf Report : Salut Alizé, comment vas-tu ?

Alizé Arnaud : Ça va moyennement bien en ce moment car j'ai un petit soucis au pied mais je suis heureuse car les vagues et le soleil sont de retour !

 

OSR : Peux-tu te présenter brièvement pour les internautes d’Océan Surf Report ?

AA : Je m'appelle Alizé, j'ai commencé le surf à l'âge de 9 ans avec l'Hossegor Surf Club. Je suis directement devenue accro ! J'ai donc commencé ma première compétition à 10 ans où j'ai fini 4ème. Puis de fil en aiguille je me suis retrouvée en équipe de France junior. À mes premiers championnats du monde j'ai fais le second meilleur score de la compétition derrière Steph Gilmore, ce qui m'a motivé ! L'année d'après on a été vice-champion du monde par équipe et par la suite je suis devenue championne d'Europe Junior ASP puis championne du monde Junior ASP. Maintenant je suis sur le tour WQS.

 

OSR : Qu'est ce que tu aimes dans le surf ?

AA : J'aime beaucoup tous les sports mais le surf c'est tellement particulier, cette sensation de liberté, la glisse, devoir affronter et jouer avec l'océan. Le dépassement de sois... Il y a tellement de choses que j'aime dans le surf !

 

OSR : Depuis combien de temps pratiques-tu le surf ?

AA : Depuis 13 ans.

 

OSR : On sort de la période hivernale dans les Landes, comment as-tu géré ton hiver pour continuer à surfer (trips, triple couche de néoprène, nombre réduit de sessions) ?

AA : C'est vrai que nous avons eu un hiver très rigoureux avec beaucoup de tempêtes donc l'entraînement a été difficile. Cela dit, je suis partie 10 jours en Chine avec l'équipe de France puis 2 mois en Australie. J'ai donc loupé "le pire" de la saison. Je suis également partie au Brésil en mai mais les vagues étaient vraiment petites. Quand l'entrainement est vraiment impossible j'en profite pour aller à la salle de sport et m'entrainer physiquement.

 

OSR : Tu préfères une session à la maison dans l’eau froide ou l’évasion vers des cieux plus cléments ?

AA : Ah ah ah... question très difficile mais je dirais la session à la maison dans l'eau froide. Ces matinées d'offshore avec l'océan qui fume et avec peu de monde à l'eau n'ont pas de prix !

 

OSR : Je vais t’énumérer des destinations donne moi l’unique planche que tu emmènerais si tu devais y retourner.

Portugal ? Ma planche "toutes vagues" 5'10.
Mexique ? Un gun genre 6'7 et un gilet de sauvetage !
Australie ? Une planche un peu plus large car les vagues sont souvent petites.
Hossegor ? Ma planche que je surfe le plus 5'9.
Bali ? Pareil
Californie ? Une planche avec beaucoup plus de largeur.

 

OSR : Tes planches, tu les choisis comment ?

AA : Je les choisis en fonction des compétitions à venir et donc des conditions.

 

OSR : Ton quiver actuel ?

AA : 5'9 17 3/4 2 3/16
      5'8 18 2 1/8

 

OSR : Le néoprène pour toi, c’est plutôt « moins j’en ai mieux c’est » ou bien « plus j’ai chaud mieux c’est » ? Tu sors les gants, la cagoule et les chaussons ou bien tu t’en tiens à une bonne combinaison ? 

AA : Je suis l'une des filles les plus frileuses au monde je crois ! Heureusement mon sponsor O'neill nous fait vraiment de bonnes combinaisons. L'hiver je surfe en 5'4 / chaussons mais ce n'est pas un inconvénient car elles sont très légères et souples.

 

OSR : Tu as quelques contests de prévus cette année ? Des objectifs, des trips ?

AA : Oui, oui... Je fais les WQS donc le prochain sera en Californie début août. J'espére pouvoir me qualifier cette année et ne pas rater ma qualification sur le WCT à une place près !

 

OSR : L’extra-surf se passe comment pour toi ? Tu restes focus en checkant les derniers edits vidéo et les prévisions des jours à venir, ou tu passes complètement à autre chose ?

AA : Je regarde toujours les prévisions c'est plus fort que moi. J'aime le surf plus que tout mais j'ai quand même d'autres passions. J'adore passer du temps avec ma famille, le cinéma, le casino et le shopping. Et puis chaque année je fais un "break" dans l'année, je pars dans un endroit où il n'y a pas du tout de surf. Je suis par exemple allée à Miami, Las Vegas, Prague. J'ai besoin de ces moments pour voir d'autres choses. Après, même pendant mes compétitions je trouve toujours un moment pour aller visiter le pays, voir de nouvelles cultures. Je trouve dommage que certains surfeurs qui ont la chance de pouvoir découvrir le monde préfèrent rester a l'hôtel et sur les vagues.

 

OSR : Surf Report, ça te dit quelque chose ?

AA : Oui, je regarde tout le temps les prévisions et j'aime bien regarder la photo du jour le matin avant d'aller surfer !

 

OSR : Un dernier mot, des remerciements ?

AA : Oui, un grand merci à ma famille, mes sponsors et mes amis pour leur soutien quotidien ! Merci également à toutes les personnes qui me suivent sur les compétitions via le live c'est génial !

 

 

 

 

Mots clés : interview, dalize, arnaud | Ce contenu a été lu 3008 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs